L’héritage d’Antonio Fernández Alba à Salamanque

L’héritage d’Antonio Fernández Alba à Salamanque
L’héritage d’Antonio Fernández Alba à Salamanque
-

Antonio Fernández Alba (Salamanque, 1927), architecte et universitaire du RAE, a marqué de son empreinte la ville de Salamanque et ses œuvres sont nombreuses sur le territoire de Salamanque.

Du Couvent de Rollo (1962), Prix ​​d’architecture de 1963, l’homme de Salamanque mentionne qu’il s’agissait d’un travail « gentil ». L’édifice, selon des critères exprès de la communauté religieuse, devait répondre à un caractère éminemment traditionnel en termes de méthodes de construction, avec de grands murs en pierres de taille en grès, caractéristiques des édifices salmanquins.

Fernández Alba était également satisfait du Résidence Hernán Cortés (1974), sur le Paseo de San Vicente, qui a été rénové intérieurement en 2009, mais qui conserve ses volumes extérieurs robustes, répondant à une topographie compliquée. Antonio Fernández Alba, entré en 1989 à l’Académie Royale des Beaux-Arts de San Fernando, a également reçu le Prix Castilla y León pour les Arts (1988), la Médaille d’Or pour l’Architecture (2002), la Médaille d’Or pour la Ville de Salamanque (2002), le Prix National d’Architecture pour sa carrière professionnelle (2003) et la Médaille d’Honneur de l’Université Internationale Menéndez Pelayo (2004).

Même s’il s’est installé à Madrid à l’âge de 20 ans, l’architecte il a gardé vivante sa relation avec Salamanque bien qu’il avoue qu’il n’est pas retourné dans sa ville natale depuis des années.

-

PREV “La Chiquita Piconera” de Julio Romero de Torres brille au Musée Thyssen
NEXT Le sculpteur