Les phrases les plus surréalistes de Salvador Dalí

Les phrases les plus surréalistes de Salvador Dalí
Les phrases les plus surréalistes de Salvador Dalí
-

Le trait de personnalité de Salvador Dalí (1904-1989) qui le définit le mieux est probablement son imagination. Tout au long de son œuvre il a construit un univers symbolique très riche, qui tourne autour de la distorsion du réel, de l’irrationnel, de l’interprétation des rêves, de la recherche du subconscient… ; tout ce qui fait un surréaliste, en somme.

Il était l’un des génies de ce mouvement, avec un style très reconnaissable qui, d’ailleurs, ne se limitait pas à l’avant-garde. Avec la maîtrise d’un grand dessinateur, il mêle les techniques de son temps (cubisme, dadaïsme, surréalisme…) à celles de l’académisme classique, avec une prédilection particulière pour la Renaissance. Il y a chez lui un peu de Rafael, Zurbarán, Vermeer et surtout Velázquez, qu’il a copié jusqu’à sa moustache.

Cet éclectisme naturel l’amène également à explorer bien au-delà des arts plastiques, en s’intéressant à la photographie, au cinéma, au design, à la mode ou encore à la publicité. Elle a collaboré avec Elsa Schiaparelli pour confectionner une robe, réalisé le logo de la marque Chupa Chups et décoré les vitrines de certains grands magasins new-yorkais, entre autres.

De ce côté est venue l’une des critiques de ses collègues surréalistes, qui estimaient que Dalí avait livré son art à des intérêts commerciaux. En raison de son faible pour l’argent, André Breton l’appelait de manière péjorative avec l’anagramme « Avida Dollars », et ce n’est pas la pire chose qui ait été dite à son sujet.

La critique la plus répandue était qu’il vivait une imposture, que sa vie scandaleuse, ses commentaires déplacés et toutes ses excentricités étaient une campagne publicitaire camouflée en acte surréaliste, une manière de satisfaire son ambition d’argent et ses désirs narcissiques et personnalité mégalomane.

Il y a ensuite la politique, un domaine dans lequel la seule cohérence dont il fait preuve semble être sa volonté d’argumenter. Dans sa jeunesse, il se disait entre anarchiste et communiste, avec la montée d’Hitler il a gardé un silence scandaleux, pendant la dictature il était élogieux envers Franco – disant des choses comme il célébrait les condamnations à mort – et à la fin de sa vie, il s’est défini comme « anarcho-monarchique ». L’un des plus durs envers lui fut George Orwell, qui disait que Dalí était « un bon dessinateur et un être humain dégoûtant ».

Dans cette liste, nous rassemblons quelques-unes des citations d’un artiste controversé mais formidable. Le dernier, lors d’une conférence de presse avant sa mort, était celui-ci : « Quand on est un génie, on n’a pas le droit de mourir car on a besoin de nous pour le progrès de l’humanité. »

Citations de Salvador Dali

1

“L’important c’est qu’ils parlent de toi, même si c’est bien.”

2

“Il n’y a que deux mauvaises choses qui peuvent t’arriver dans la vie : être Pablo Picasso ou ne pas être Salvador Dalí.”

3

« Picasso est un génie. Moi aussi. Picasso est communiste. Moi non plus”.

4

“Pour moi, la monarchie est la preuve de la validité de l’acide désoxyribonucléique, c’est-à-dire que de la première cellule vivante à la dernière, tout a été transmis génétiquement mais pas politiquement.”

5

“La seule différence entre un fou et Dalí, c’est que Dalí n’est pas fou.”

6

“Si j’étais moins intelligent, je peindrais sans doute beaucoup mieux.”

7

“Chaque matin, quand je me réveille, j’éprouve une joie exquise : la joie d’être Salvador Dalí.”

8

« J’ai un prix absolu et un prix relatif, mais je me rapproche petit à petit de mon prix relatif. En un mot : je coûte chaque jour plus cher.

9

« Je ne peins pas un portrait pour ressembler au sujet, mais plutôt pour que la personne grandisse pour ressembler à son portrait. »

dix

“Donnez-moi deux heures d’activité par jour et je continuerai les vingt-deux autres en rêve.”

onze

“Ce n’est pas parce que je ne connais pas le sens de mon art que je ne l’ai pas.”

12

« Le vrai peintre est celui qui est capable de peindre des scènes extraordinaires au milieu d’un désert vide. Le vrai peintre est celui qui sait peindre patiemment une poire entourée des tumultes de l’histoire.”

13

“Le thermomètre du succès, c’est l’envie des mécontents.”

14

“L’intelligence sans ambition est un oiseau sans ailes.”

quinze

“Le public n’a pas besoin de savoir si je plaisante ou si je suis sérieux, pas plus qu’il n’est nécessaire que je le sache.”

-

PREV Exposition de photos de la galerie Nikon la démocratie l’Espagne qui n’existe pas
NEXT Le documentaire ‘La Galerie des Collections Royales’ est projeté ce jeudi 16 mai au Golem Baiona