Pour cette raison, le film « Joker 2 » a reçu la note R.

-
Joaquin Phoenix et Lady Gaga seront les protagonistes d’une romance sombre dans le film “Joker : Folie à Deux”. (Crédits : Warner Bros.)

Le film Joker : Folie à Deux est l’un des événements cinématographiques les plus attendus de l’année, et étant donné le fort contenu de violence de son prédécesseur, il n’est pas surprenant que la suite, avec Joaquin Phoenix et Lady Gaga, ait reçu la note R ( ou « adultes uniquement ») par la Motion Picture Association, comme l’a rapporté ce mercredi.

Par Infobae

Le bulletin quotidien du MPA explique que les raisons sont dues à « une certaine violence forte, un peu de sexualité et une brève nudité complète » tout au long du film. Les fonctionnalités suggèrent une réduction du contenu explicite contrairement au Joker de 2019, qui est classé comme « une forte violence sanglante, un comportement dérangeant, un langage et de brèves images sexuelles ».

Les détails de l’intrigue resteront un mystère jusqu’au 9 avril 2024, date à laquelle Warner Bros. publiera le premier aperçu officiel, où pour la première fois on apercevra Gaga dans le rôle de Harleen Quinzel, qui se transformera plus tard en Harley. Quinn. Le casting comprend également Zazie Beetz, Catherine Keener, Jacob Lofland, Steve Coogan et Brendan Gleeson dans des rôles de soutien.

La fin du film original montre Arthur Fleck (joué par Joaquin Phoenix) assumant son identité de Joker. Après une série d’événements tumultueux, dont des meurtres et des émeutes à Gotham City, Arthur se retrouve au centre d’une révolte populaire qui fait de lui un symbole pour les marginalisés de la société. Finalement, il est arrêté et emmené à l’asile d’Arkham, où il est présumé rencontrer son prochain partenaire, comme le racontent d’autres versions de l’histoire.

Pour lire la note complète, entrez ICI

-

PREV “Un gentleman à Moscou” : l’histoire de l’emblématique hôtel Metropol, où le personnage du roman passe ses journées
NEXT Kidd Voodoo a tout donné pour l’organisation du festival Partyceo : « Comment peuvent-ils faire un festival pour 20 000 personnes sans eau ni sécurité ?