“J’ai peur des représailles” : Carolina Molina a reçu le soutien du ministère de la Femme après une plainte

“J’ai peur des représailles” : Carolina Molina a reçu le soutien du ministère de la Femme après une plainte
“J’ai peur des représailles” : Carolina Molina a reçu le soutien du ministère de la Femme après une plainte
-

il y a seulement quelques jours Caroline Molina Elle s’est tournée vers ses réseaux sociaux pour signaler une situation inquiétante qu’elle traverse, puisqu’elle est victime d’un harceleur, qui l’a agressée et menacée à plus d’une occasion au cours des trois dernières années.

C’est un psychopathe. Il faut que je poursuive, que je m’intimide et que je me force à vivre dans la peur. pendant très longtemps. Je ne sais plus quoi faire. J’ai besoin d’aide s’il vous plait. Qu’une entité plus grande m’aide, une fondation qui protège les femmes, car ce n’est pas une question de showbiz », s’est inquiétée La Rancherita.

Sa plainte a eu des répercussions et différents avocats et gardes du corps l’ont contactée, mais aussi du ministère de la Femme. En plus de remercier ses followers pour leur soutien, la chanteuse a souligné que ce harcèlement lui avait posé des problèmes dans sa vie professionnelle.

“La vérité est que depuis que j’ai commencé ma carrière, j’apparais à la télévision, je fais de la musique constamment, je suis sur le point de sortir un album et, en fait, J’ai dû arrêter le mastering et le mixage de cet albumque j’enregistre depuis plusieurs mois maintenant, pour cette raison, pour donner la priorité à ne pas continuer à garder le silence ou à vivre dans la peur”, a-t-elle commenté.

Craignez pour votre sécurité

Selon Carolina Molina, elle n’a pas voulu donner le nom de la personne impliquée puisqu’elle ne se sent toujours pas protégée. “J’ai peur des représailles de cette personne, car je sais comment elle fonctionne et comment il côtoie les gens qui travaillent à battre les gens et les ordres. “Vous comprenez”, a-t-il ajouté.

-

NEXT Le film gagnant du BAFICI 2024 est présenté en avant-première à Buenos Aires