Mariela Sotomayor révèle avec qui elle aimerait avoir des contacts lorsqu’elle aura terminé « Gagner ou servir ? – Publimetro Chili

Mariela Sotomayor révèle avec qui elle aimerait avoir des contacts lorsqu’elle aura terminé « Gagner ou servir ? – Publimetro Chili
Mariela Sotomayor révèle avec qui elle aimerait avoir des contacts lorsqu’elle aura terminé « Gagner ou servir ? – Publimetro Chili
-

Malgré le fait qu’elle ait été affectée et qu’elle pleure ou se dispute à plusieurs reprises avec son « ennemi juré » Camila Recabarren, la journaliste Mariela Sotomayor Elle a vécu de belles expériences au sein de l’émission de téléréalité de Channel 13, « Gagner ou servir ? », qu’elle a elle-même soulignée pour Pubmetro.cl.

Ainsi, en parlant de la façon dont elle a vécu la téléréalité, Mariela Sotomayor a assuré que même si elle a eu plusieurs conflits, cela a été pour elle une expérience totalement enrichissante.

“Ça a été formidable, j’ai osé faire des choses incroyables, j’ai osé me montrer avec peu de vêtements, modeler avec tous ces coqs royaux, du coup il y a des activités dont je dis ‘je ne peux pas’, mais je les fais de toute façon (…) Je pense que cela m’a donné du pouvoir dans le sens où j’ai pu me prouver qu’il y a beaucoup de choses que je ne voulais pas faire simplement par préjugé.et en tout cas c’est quelque chose de très positif indépendamment de toutes les discussions et combats que j’apprécie aussi parce que vous n’êtes pas une pièce d’or pour que tout le monde vous aime », a déclaré Sotomayor à propos de l’expérience.

Mariela Sotomayor contre Camila Recabarren | Gagner ou servir

En ce sens, il a également ajouté que même si Elle est « très naïve » Être dans l’émission de téléréalité lui a appris. “C’est très intéressant pour moi de pouvoir établir un dialogue dans lequel je sens que j’ai tous les fondements pour exprimer mon opinion, mais il y en a un autre qui a aussi ses fondements et j’aime les confronter et je n’ai pas peur, J’ai appris à tuer ma peur et à comprendre que chaque personne qui apparaît dans notre vie a quelque chose à vous apprendre.», a-t-il assuré.

Qui veux-tu continuer à voir à la fin de l’émission de téléréalité ?

Pendant ce temps, lorsqu’on lui a demandé quelles sont les personnes les plus proches d’elle et avec qui elle souhaite définitivement continuer à avoir des contacts dans la « vraie vie » en dehors du confinement du manoir de Lima, au Pérou, Mariela Sotomayor a répondu avec beaucoup de confiance que «Avec Gala on s’est tout promis, on est prêts pour les meilleurs moments de la vie, pour rire, on s’est vraiment bien connecté Je pense donc que nous allons poursuivre notre amitié à l’extérieur quoi qu’il arrive.

Mais tout ne se résumait pas à Gala, mais aussi à son « ennemi », ajoutant que «Avec Oriana aussi, malgré nos différences nous avons acquis une affection innée, une confidentialité… Je l’admire, c’est une fille, elle a beaucoup souffert.»

Quant aux hommes, il n’a pas hésité à mettre en avant Austin, notant que «C’est le prototype de l’homme idéal, je ne trouve toujours pas son défaut, à part être beau et les choses qui sautent aux yeux, beau, gentleman, il est très noble, j’admire beaucoup la noblesse des hommes et des femmes et je suis prêt à le soutenir. Rai est également une personne que j’apprécie énormément, Fran est une fille gentille et courageuse.(…) Ici, en réalité, il y a beaucoup de gens qui ont un potentiel incroyable”, a conclu le journaliste.

-

NEXT Le film gagnant du BAFICI 2024 est présenté en avant-première à Buenos Aires