‘Angela Aguilar’ condamnée : l’imitatrice de ‘Yo me llama’ a été jugée pour son manque de sensibilité dans ‘La llorona’ | Musique | Divertissement

‘Angela Aguilar’ condamnée : l’imitatrice de ‘Yo me llama’ a été jugée pour son manque de sensibilité dans ‘La llorona’ | Musique | Divertissement
‘Angela Aguilar’ condamnée : l’imitatrice de ‘Yo me llama’ a été jugée pour son manque de sensibilité dans ‘La llorona’ | Musique | Divertissement
-

Le jury de Je m’appelle n’a pas pardonné la faible interprétation de l’imitateur d’Ángela Aguilar qui a présenté la chanson ce soir Le pleurnichard.

Bien que les costumes et la coiffure accompagnent le personnage, Pamela Cortés lui a suggéré de méditer sur l’esprit et les paroles de la chanson traditionnelle mexicaine afin de transmettre ces émotions au public.

Selon la candidate, elle n’avait retrouvé sa voix qu’hier après une maladie, et il est probable que cet inconfort ait influencé sa présentation.

La mise en scène d’Aguilar a été la moins remarquable parmi d’autres grands imitateurs qui, bien qu’ils aient reçu des suggestions pour continuer à améliorer leur personnage, ont ravi le jury.

Maluma, avec la chanson Hawaii, il a mis Pamela Cortés et les autres dans sa poche. Étant exigeants, ils lui ont demandé d’incorporer le sourire latéral que présente habituellement le bord original.

Chayanne, qui a joué Et tu t’en vasmême si Axel lui a demandé d’ajouter de la sensualité à sa présence scénique et surtout à son look.

Un autre moment marquant de l’émission du 14 juin a été la conversion en post-production de la présentation de Pedro Infante en noir et blanc pour imiter l’époque du chanteur, décédé en 1957.

Marisela et Tito Nieves ont complété les shows de la soirée avec Amoureux et blessé et Tombe amoureux de moirespectivement.

-

NEXT Salvador del Solar et Ana María Orozco : leurs mariages ratés et un nouveau départ après la confirmation de leur relation