Booking triple ses bénéfices et annonce un dividende de 8,75 $ pour juin

Booking triple ses bénéfices et annonce un dividende de 8,75 $ pour juin
Booking triple ses bénéfices et annonce un dividende de 8,75 $ pour juin
-

Booking a annoncé une croissance impressionnante de son bénéfices au cours du premier trimestre 2023, atteignant le chiffre de 776 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 243% par rapport à la même période de l’année précédente. Cette performance financière remarquable confirme la position forte de l’entreprise sur le marché et sa capacité à s’adapter à un environnement économique changeant.

Outre les avantages extraordinaires, le conseil d’administration a approuvé la paiement d’un dividende de 8,75 $ par action aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 7 juin. Cependant, l’entreprise fait face à une contestation judiciaire en Espagne, où la CNMC a proposé une amende de 530 millions de dollars pour abus présumé de position dominante.

En termes de facturation, Booking Holdings a connu une croissance de 17 %, atteignant 4 415 millions de dollars. L’Ebitda ajusté a également affiché une augmentation significative, atteignant 989 millions de dollars, soit une augmentation de 68,7 % par rapport au trimestre précédent.

La plateforme Booking Holdings a enregistré une augmentation de 9 % du nombre de chambres réservées et une augmentation de 33 % des ventes de billets d’avion au cours du premier trimestre. Glenn Fogel, PDG de la société, a souligné la poursuite de leur travail pour améliorer l’expérience des voyageurs sur Booking.com et les résultats positifs obtenus.

En résumé, Booking Holdings a démontré de solides performances financières au premier trimestre 2023, avec une croissance significative des bénéfices, des revenus et des opérations. Malgré les défis juridiques, l’entreprise reste attachée à l’excellence dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie.

-

PREV Brésil : cours de clôture du dollar aujourd’hui 16 mai de USD à BRL
NEXT Ces bus scolaires électriques veulent économiser l’approvisionnement énergétique aux États-Unis