Les clés qui ont poussé Mazda à obtenir le meilleur résultat de son histoire

-
José Manuel González Torres

Mazda Motor Corporation a rendu public aujourd’hui ses résultats financiers et commerciaux pour les douze mois de l’exercice clos le 31 mars 2024. Les premières données positives sont les ventes de véhicules, qui ont atteint un total de 1 241 000 unités au cours de l’année, avec une année sur croissance annuelle de 12%.

Mazda

Les résultats reflètent les efforts déployés pour récupérer les ventes, réduire les coûts et améliorer les revenus variables. Le chiffre d’affaires net s’est élevé à 4,83 milliards de yens (30,7 milliards d’euros), ce qui représente une augmentation de 26 % sur un an. Le bénéfice d’exploitation pour l’ensemble de l’année s’est élevé à 250,5 milliards de yens (1,59 milliard d’euros) et le bénéfice net à 207,7 milliards de yens (1,3 milliard d’euros), avec des hausses respectives de 76% et 45%.

Mazda

L’Amérique du Nord reste la région où les ventes de l’entreprise sont les plus élevées, avec 514 000 unités vendues sur l’année (+26 % sur un an). Ces résultats ont été favorisés par le lancement des modèles Mazda CX-70 et Mazda CX-90 sur le marché local, ainsi que par le succès continu du Mazda CX-50.

Mazda

Au Japon, le marché national de Mazda, les ventes se sont élevées à 160 000 unités pour l’ensemble de l’exercice (-3 % sur un an). La Chine, le marché asiatique le plus important pour Mazda, a clôturé l’année avec des ventes de 97 000 unités (+15 % sur un an).

Mazda

En Europe, les ventes ont augmenté de 13 %, atteignant 180 000 unités. Mazda espère que cette croissance se poursuivra grâce au récent lancement de la Mazda2 hybride et du nouveau Mazda CX-80, qui arriveront chez les concessionnaires européens dans les prochains mois. Les résultats ont été particulièrement positifs sur les trois principaux marchés de la région, avec 46 000 unités vendues en Allemagne (+23 % sur un an), 29 000 au Royaume-Uni (+8 %) et 16 099 unités en Espagne (+17 %).

Mazda

Pour l’exercice se terminant en mars 2025, les perspectives de Mazda sont positives dans toutes les régions, y compris en Europe, où les ventes devraient atteindre 183 000 unités (+2 % sur un an). Les prévisions de ventes s’élèvent à 1 400 000 unités dans le monde.

Mazda

Mazda surveille de près l’environnement économique et, pour l’exercice clos le 31 mars 2025, s’attend à un chiffre d’affaires net de 5,35 milliards de yens (34,5 milliards d’euros), avec un bénéfice d’exploitation de 270 milliards de yens (1,700 millions d’euros) et un résultat net. bénéfice de 150 000 millions de yens (967,7 millions d’euros).

Mazda

Dans la perspective des mois à venir, Mazda prévoit de continuer à promouvoir des initiatives pour le développement de technologies d’électrification, la fourniture de batteries et la réduction des émissions de CO2.

Mazda

Pour tout cela, elle utilisera différentes technologies d’électrification, poursuivra l’introduction de versions hybrides rechargeables de ses véhicules à grande plateforme et d’applications d’hybridation légère, conformément aux dispositions de sa politique de gestion jusqu’en 2030.

-

PREV La plus grande usine de Boeing au monde passe en « mode panique »
NEXT Qui est Charlie Sigvardsen, le Canadien né dans une extrême pauvreté et devenu millionnaire grâce au chocolat