Un tribunal russe ordonne la saisie des actifs de la Deutsche Bank et de la Commerzbank

Un tribunal russe ordonne la saisie des actifs de la Deutsche Bank et de la Commerzbank
Un tribunal russe ordonne la saisie des actifs de la Deutsche Bank et de la Commerzbank
-

VIENNE (AP) — Un tribunal russe a ordonné la saisie des actifs de la Deutsche Bank et de la Commerzbank allemande dans le pays, a rapporté l’agence de presse officielle russe Tass. L’ordonnance du tribunal de Saint-Pétersbourg fait suite à un procès concernant la construction d’un terminal de gaz naturel liquéfié dans la mer Baltique.

Les banques figuraient parmi les garants du contrat pour la construction d’une usine de traitement de gaz entre la multinationale de construction Renaissance Heavy Industries et l’entreprise allemande Linde. Mais le projet a été annulé après les sanctions occidentales et les banques ont retiré leurs garanties.

L’annulation est intervenue à la demande de RusChemAlliance, filiale du géant gazier russe Gazprom et opérateur du projet, a rapporté l’agence de presse allemande dpa.

RusChemAlliance a versé des avances à Linde pour la construction de l’usine. La société réclame environ 238,61 millions d’euros (260 millions de dollars) à la Deutsche Bank et 94,92 millions d’euros (103 millions de dollars) à la Commerzbank, selon dpa.

Dans un communiqué, Deutsche Bank a déclaré avoir constitué une provision d’environ 260 millions d’euros (283 millions de dollars) au titre d’un accord de départ.

Il a également indiqué qu’il lui faudrait évaluer l’impact opérationnel immédiat sur la Russie et voir comment les tribunaux russes examineraient cette plainte.

Les pays occidentaux ont imposé un large éventail de sanctions contre la Russie suite à son invasion de l’Ukraine il y a deux ans.

—————

Elsie Morton a fait un reportage pour l’Associated Press depuis Londres.

-

PREV Bill Gates annonce le réacteur nucléaire du futur
NEXT le risque pays dépasse à nouveau les 1 500 points