Des dividendes records ont été enregistrés au premier trimestre, quels secteurs se sont démarqués ?

Des dividendes records ont été enregistrés au premier trimestre, quels secteurs se sont démarqués ?
Des dividendes records ont été enregistrés au premier trimestre, quels secteurs se sont démarqués ?
-

Les investisseurs ont bénéficié d’un bon début d’année avec des hausses de prix partout dans le monde et avec des dividendes qui continuent d’afficher la forte croissance qu’ils avaient réalisée fin 2023, marquant cette année niveaux records. On s’attend à ce qu’au deuxième trimestre, lorsque des sommets saisonniers seront enregistrés en Europe, au Japon et au Royaume-Uni, Cette tendance va se poursuivre puisque les entreprises reconnaissent que le versement de dividendes est un canal important, en plus de le simple rachat d’actions, pour restituer du capital à ses investisseurs.

Selon le dernier indice mondial Janus Henderson, les dividendes mondiaux ont atteint le chiffre record de 339,2 milliards de dollars malgré une moindre distribution de dividendes extraordinaires.

Toutefois, les dividendes exceptionnels sont restés relativement élevés par rapport à la plupart des premiers trimestres précédents : la baisse de cette année était simplement due au fait que la base du premier trimestre 2023 était exceptionnellement élevée, influencée par seulement deux sociétés. À l’échelle mondiale, 93 % des entreprises versant des dividendes au premier trimestre les ont augmentés ou les ont conservés intacts.

Comme l’explique le gérant, le premier trimestre est saisonnièrement calme dans de nombreuses régions du monde, mais des records ont été battus en Suède et au Canada, tandis que les distributions aux États-Unis établissent un record historique. Deux très grandes entreprises, Meta et Alibaba, ils ont payé le premiers dividendes de son histoire et a augmenté le total mondial du premier trimestre de plus d’un point de pourcentage, expliquent-ils.

Il convient de noter que la hausse des dividendes aux États-Unis s’est accélérée au premier trimestre, lorsqu’ils ont atteint un record trimestriel de 164,3 milliards de dollars. Le rétablissement de la rémunération des actionnaires par Walt Disney après la pandémie et les premiers dividendes du premier trimestre Méta et T-Mobile Ils sont principalement responsables de l’accélération des compensations aux États-Unis.

Dans le cas de l’Europe, le continent est dominé par Suisse, où les distributions ont diminué en francs suisses: toutes les sociétés suisses de l’indice Janus Henderson ont augmenté leur dividende par action, mais forts rachats d’actions (par exemple, Novartis a racheté 5% de ses actions en 2023) Ils ont dépassé les taux de croissance des dividendes. Le conglomérat maritime danois Möller Maersk fait un coupe très importante, ce qui a contribué à réduire le total européen au premier trimestre. Cependant, Janus Henderson s’attend à ce que le deuxième trimestre, saisonnièrement important, affiche une forte croissance en Europe.

Dans Asiela réduction du dividende de BHP en Australie a éclipsé la meilleure croissance de la régiontandis que la forte hausse de la rémunération des actionnaires en monnaie locale au Japon a été freinée par la faiblesse du yen. Au Royaume-Uni, la plupart des entreprises ont versé des dividendes du même montant qu’il y a un an ou les ont augmentés de moins de 10 %.

Dividendes records : les banques représentent un quart du total

Concernant le panorama sectoriel, il est globalement fort là où le Les banques ont représenté un quart de la croissance mondiale au premier trimestreavec un Augmentation de 12%. Seuls 6 des 35 secteurs de Janus Henderson ont enregistré des baisses et celles-ci ont été très légères, à l’exception des transports, touchés notamment par Moller Maersk. La plupart des secteurs ont enregistré des hausses élevées à un chiffre de leurs taux sous-jacents.

D’après le bilan de Janus Henderson, Le premier trimestre a été globalement conforme aux attentes et tout indique que la tendance se poursuivra pour le reste de l’année. En ce sens, le gestionnaire maintient la prévision pour 2024 de décaissements totaux de 1,72 billion de dollars tandis que la diminution des dividendes extraordinaires se traduit par une augmentation de 3,9% sur un an.

-

NEXT Produits de nettoyage de voiture chez Dollarcity qui sont bon marché