Luciano Benetton se retire de l’entreprise et reconnaît une dette de 100 millions d’euros

Luciano Benetton se retire de l’entreprise et reconnaît une dette de 100 millions d’euros
Luciano Benetton se retire de l’entreprise et reconnaît une dette de 100 millions d’euros
-

Le fondateur de la célèbre marque de mode italienne Luciano Benetton a annoncé son retrait de l’entreprise, expliquant que dans les comptes il y a “un trou budgétaire d’environ 100 millions d’euros“, dans une interview publiée ce samedi par le journal “Corriere della Sera.

J’avais confiance et j’avais tort. Ils m’ont trahi dans le vrai sens du terme. Il y a quelques mois, j’ai compris que quelque chose n’allait pas. Que la photographie du groupe que la haute direction nous répétait dans les conseils d’administration n’était pas réelle ” explique Benetton, qui occupe le poste de président exécutif du groupe depuis 2018 lorsqu’il a décidé de revenir dans le groupe.

Et il ajoute : “Malheureusement, des sacrifices devront être faits. Ce que je peux dire, c’est que tous les efforts seront mis en œuvre pour retrouver l’énergie des meilleurs moments et donner une nouvelle vie à cette marque qui représente tant pour notre famille. »

Le conseil d’administration de l’entreprise, dirigé par le PDG Massimo Renon, expire le mois prochain et la réunion est prévue le 18 juin.

À propos du PDG, dont Benetton ne cite jamais le nom, il souligne : «Il ne m’a jamais rien demandé, ni lui ni les nouveaux collaborateurs qu’il a recrutés, parmi lesquels cinq viennent du secteur commercial d’une entreprise avec une tradition de marché complètement différente de la nôtre.

Lors d’une réunion du conseil, la bombe explose. “Soudain, ils présentent un trou budgétaire dramatique, un choc qui nous coupe le souffle, autour de 100 millions”révèle-t-il.

Et il accuse : «soit ils ne sont pas préparés au point de ne pas pouvoir comprendre les fondamentaux de l’entreprise, donc de bonne foi mais sérieusement inadaptés aux fonctions qu’ils ont exercées, soit ils ont volontairement décidé de garder cachée la réalité des faits et, par conséquent, omettant des informations précieuses, au point qu’ils ne pouvaient plus cacher la vérité. “Il y aura une enquête à ce sujet.”

L’entreprise, qui a cessé ses activités en bourse en 2012, fait désormais partie du holding Edizione, réparti entre les quatre branches de la famille.

“Heureusement – explique Luciano Benneton – Nous avions décidé de privatiser Benetton il y a quelque temps. Par conséquent, les risques commerciaux étaient et sont tous entre les mains de la famille. »

J’ai quitté l’entreprise en 2012 avec une entreprise saine, avec un chiffre d’affaires de 2 milliards et un bénéfice, même si la logique veut que l’on puisse toujours faire mieux. Ce n’est que sur la forte insistance de mon frère Gilberto que j’ai décidé de revenir en 2018, peu avant sa mort”, explique-t-il après avoir annoncé qu’il quitterait la présidence.

EFE

-

NEXT Produits de nettoyage de voiture chez Dollarcity qui sont bon marché