À quoi ressemblera le plan Simple Fee pour acheter des motos à partir de juin

-

Les ventes de motos ont connu un mois d’avril plus encourageant que lors du premier trimestre de l’année, avec une baisse plus faible, ce qui a réduit la baisse que le secteur accumulait, qui atteignait 26 pour cent.

Avec cette petite incitation, les moteurs ont redémarré et le plan d’achat de motos par tranches, qui a débuté en février et s’est terminé le 31 mai, sera relancé le 1er juin pour se terminer le 31 décembre.

Plusieurs changements étaient envisagés dans la nouvelle entente, notamment parce que le montant des motocyclettes pouvant être financées, qui était de 1 300 000 $, était devenu très faible par rapport aux valeurs actuelles.

Il a également été convenu prolonger la durée des crédits, qui était de 3 et 6 versements, et maintenant Cela prendra jusqu’à 12 mois.

À quoi ressemble le nouveau plan Simple Fee pour acheter des motos ?

Selon Lino Stefanuto, président de la Chambre des Constructeurs de Motocyclettes -CAFAM-, l’accord de Quota Simple a amélioré les conditions grâce au changement du cadre macroéconomique et à la baisse des taux d’intérêt.

“Les motos pourront être financées par tranches de 3, 6, 9 ou 12 versements ; et il n’y aura pas de limite, mais le montant sera plutôt déterminé par le montant figurant sur la carte du client”, a expliqué le gérant.

La Honda Wave, la plus vendue sur le marché, coûte plus de 2 millions de dollars.

De cette façon, si un client a une limite de 3 millions de dollars sur sa carte de crédit, il pourra choisir une moto pour cette valeur. Et s’il veut une moto de 5 millions de dollars, il peut remettre le reste en espèces et ainsi finaliser l’achat, a-t-il expliqué.

Quant à la TNA, elle sera au maximum de 50%. “Si vous financez 1 million de dollars en 12 mois, il faudra payer des mensualités d’environ 110 000 ou 115 000 dollars”, a expliqué Stefanuto. Les détails sont actuellement en cours de finalisation.

En ce qui concerne la montants de motos et prix du marché, a commenté que les moins chers coûtent actuellement 1 400 000 $, mais que ceux des marques les plus vendues et leaders, à faible cylindrée, sont au-dessus de cette valeur. C’est la raison pour laquelle le précédent plan à frais simples a été laissé hors de son contexte.

Pour prendre comme référence, le plus vendu sur le marché total, qui est le Honda Wave, coûte 2 073 400 pesos.

Le marché de la moto : un chemin vers la reprise ?

Selon CAFAM, avec le dernier mois positif pour la vente de motos, la reprise se poursuivra puisque le financement ouvre un nouveau scénario dans un secteur où la vente à tempérament avec crédits a toujours donné de très bons résultats.

Vous pouvez désormais acheter des motos sans limite de prix grâce à un quota simple.

C’est aussi un bon signe que les marques et les acteurs continuent d’ajouter, parmi eux les motos électriques, même si elles représentent encore un segment très restreint : seulement 2 % des brevets sont des modèles dotés de nouvelles technologies de propulsion.

D’autre part, il reconnaît que le fait d’assembler une grande partie des produits commercialisés en Argentine et de pouvoir bénéficier du décret 460/2023 qui établit le tarif zéro pour l’importation de pièces de motos pour les fabricants locaux et l’extension du décret 81/2019, qui permet l’importation de motos incomplètes, entièrement démontées, exonérées de droits d’importation, est un grand point en leur faveur dans l’industrie.

Les motos les plus vendues

En plus d’avoir des attentes positives en matière de ventes de motos, il existe plusieurs modèles consolidés sur le marché comme étant les plus vendus. Et avec des prix qui ne dépassent pas les 3 millions de dollars. Ceux-ci sont:

  • Honda Wave 110 : 3 304 unités ont été vendues. Pour l’année, ce modèle connaît une baisse des ventes de 4,2%, en raison du déclin du marché en général ;
  • Motomel B110 : 2 367 motos ont été vendues au premier trimestre. Au cours de l’année, il a chuté de 30,2%, bien plus que le leader ;
  • Corven Energy 110 By Corven : 2 234 motos ont été vendues entre janvier et mars. Au cours de l’année, il a chuté de 41,9 % et a également perdu la deuxième place ;
  • Gilera Smash : 1 942 motos ont été vendues sur le trimestre. Au cours de l’année, il a chuté de 34,2% en raison de la baisse du marché ;
  • Keller KN110-8 : 1 633 vendus. Au cours de l’année, elle a augmenté de 13,8%, étant l’une des rares à obtenir de tels résultats ;
  • Mondial LD ​​110 MAX : 815 motos ont été vendues sur le trimestre. Il reste ainsi le même qu’au premier trimestre 2023 ;
  • Zanella ZB 110 RT : 668 motos de ce modèle ont été vendues. Dans l’année, il chute de 27,2% comme le reste des concurrents ;
  • Motomel S2 150 : 631 motos ont été vendues entre janvier et mars. Au cours de l’année, il chute de 42,3%, l’un de ceux qui souffrent le plus ;
  • Honda NAVi : 618 unités ont été vendues. Lancé en février de cette année, il connaît une croissance rapide ;
  • Honda GLH 150 : 608 motos ont été vendues. Au cours de l’année, il chute de 32,1% bien qu’il soit l’un des rares 150 cc à rester dans le top dix.

De cette manière, le plan ouvre un nouveau scénario pour ce secteur, et les espoirs d’une reprise grandissent.

-

NEXT Produits de nettoyage de voiture chez Dollarcity qui sont bon marché