Ford propose une ERE pour 1 622 employés dans son usine d’Almussafes

Ford propose une ERE pour 1 622 employés dans son usine d’Almussafes
Ford propose une ERE pour 1 622 employés dans son usine d’Almussafes
-

Image de l’usine Ford d’Almussafes (Valence). (EFE/Kai Försterling/Fichier)

L’adresse de l’usine gué dans Almussafes (Valence) a précisé que le nouveau Dossier de Réglementation du Travail (ERE) dans l’usine affectera 1 622 travailleursdont 626 seraient des licenciements incitatifs définitifs et 996 seraient des licenciements objectifs avec préférence de réembauche en 2027année au cours de laquelle est prévu le lancement du nouveau véhicule multi-énergies que l’usine fabriquera.

C’est ainsi qu’il l’a expliqué syndicat majoritaire, UGT, après la réunion tenue ce mercredi au cours de laquelle a été constitué le comité de négociation pour l’ERE proposé par l’entreprise. L’entreprise a remis aux syndicats la documentation avec le chiffre du personnel excédentaire. Ce nouveau fichier en usine, qui Elle compte actuellement environ 4 700 travailleursdépasse le nombre de travailleurs concernés par celui qui a été fermé en avril de l’année dernière, ce qui a entraîné le départ de 1 124 salariés grâce à des plans de retraite anticipée à partir de 53 ans et à un programme de sortie incitatif.

L’UGT a affirmé que «Des solutions transitoires viables doivent être trouvées» et il s’est dit « sûr » qu’« ils auront le soutien des administrations, et ils doivent aussi avoir la prédisposition de la direction de Ford ». Le syndicat ne reviendra à la table des négociations qu’après avoir tenu son Assemblée des membres samedi 15 prochain, la prochaine réunion aura donc lieu le lundi 17. « À partir de là,. nous serons en mesure de rendre public “Où mènerait un éventuel accord avec l’UGT”, a déclaré l’organisation.

La nouvelle ERE, le quatrième à Almussafes depuis que Ford a commencé sa restructuration en Europe en 2018, des progrès ont été réalisés après que la direction a annoncé le lancement d’un nouveau véhicule multi-énergies à la mi-2027 et qu’il sera produit dans l’usine valencienne. Il s’agit d’un véhicule mondial dont la production annuelle atteindra 300 000 unités.

La direction de Ford a assuré que l’intention de négocier cet ERE ne changeait pas l’objectif de l’entreprise de fabriquer ce modèle. Il convient de rappeler qu’à l’heure actuelle, Almussafes ne produit que le Ford Kuga, après l’arrêt de la fabrication du fourgon Transit le 17 avril, et depuis l’usine valencienne, ils recherchent une charge de travail qui garantisse son avenir. Tout cela Cela se produit malgré le fait que l’usine d’Almussafes, en 2022, a été choisie pour fabriquer des véhicules électriques Ford en Europe.investissements que l’entreprise a reportés.

-

PREV L’essor du marché de l’or dans l’industrie minière australienne
NEXT Aurrera : l’ensemble de pneus Continental de qualité supérieure bénéficie d’une « réduction »