Épicé et salé : Can-Am a lancé le Maverick R X-RS avec 240 chevaux et toutes les cloches et sifflets

-

Ici nous ne sommes pas des experts en SxOuiou côte à côte comme on appelle plus précisément ces véhicules, malgré le fait qu’en Argentine pour tout le monde entrent dans la catégorie UTV, qui est en fait le nom donné à ceux qui sont destinés travailler, ceux qui ont une boîte. Ces plus récréatifs sont appelés côte à côte, SSV ou SxScomme vous préférez.

Hé bien oui officiellement Chez Motoblog nous n’avons testé que deux modèles de ce type de jouets, le Can-Am Maverick Dans ce monde fierrero Il y a toujours un ami qui a quelque chose chiche de ceux-ci à prêter. De jolis jouets, un peu dangereux pour les plus inexpérimentés mais avec des capacités qui parfois ne viennent pas à l’esprit quand on sait en profiter.

Au sein de cet univers du SxS, Can-Am vient de présenter dans notre pays le plus furieux, équipé et cher jouet pour adultes cela a été vu dans notre pays. Oui, Grupo Simpa, représentant de Can-Am dans notre pays depuis plus d’une décennie, a lancé hier sur le marché le nouveau Maverick R, dans sa version X-RS, qui comporte deux numéros qui se démarquent des autres. L’un est la puissance, nous parlons d’un moteur Rotax T de 999 cc, trois cylindres et turbocompressé, qui développe 240 chevaux. L’autre chiffre concerne son prix, car pour obtenir cet été à l’un d’eux petits jouetsvous devez débourser la modique somme de 108 000 USD. Ce n’est pas une blague, il n’y a pas de punchline.

Maintenant, nous avons fait une simple règle de 3 avec la BMW 430i que nous testions la semaine dernière et, compte tenu des conditions d’importation de chacune d’elles, les valeurs sont en ligne. Ce sont des absurditésmais ils sont en ligne.

Mais arrêtons de pleurer pour un chiche que beaucoup d’entre nous ne pourraient pas acheter même si cela coûtait un tiers de sa valeur, et consacrons-nous à admirer l’ingénierie derrière une telle machine. Un cœur de 240 chevaux, Rotax 999T 3 cylindres turbocompressé de 999 cc, refroidi par liquide, avec intercooler intégré et filtre à air à haut débit, évidemment alimenté par injection électronique mais, en plus, avec contrôle intelligent de l’accélération. Le tout associé à une boîte Rotax DTC à double embrayage, 7 rapports, avec haut et bas, et des palettes au volant.

Différentiel avant verrouillable avec technologie exclusive Smart-Lok, système de traction 4 modes : 2WD / 4WD avec différentiel avant verrouillable / 4WD TRAIL ACTIV / 4WD TRAIL. Et comme si cela ne suffisait pas, il intègre un système de direction assistée à trois modes de deuxième génération DPSTM. Personnalisable Même le moindre détail.

Ce qui est intéressant, au meilleur de nos connaissances et de notre compréhension, c’est que toutes ces données aident tout le monde à dire Ouah!, mais en réalité ils restent quelque peu en retrait lorsque l’on commence à analyser ce qui compte vraiment dans ce type de véhicules, à savoir le châssis et les suspensions. Et c’est là qu’il est placé le papa.

Le nouveau châssis-cage en V à ultra haute résistance augmente la rigidité en torsion et optimise le comportement du véhicule sur tout type de terrain. La suspension avant est assurée par des bras oscillants à 4 bras avec tourillon en aluminium forgé à haute résistance et offre 660 mm de débattement, accompagnée d’amortisseurs Fox 2.5 Podium avec ferroutage et technologie Smart-Shox avec valve Live Gen 3 avec régulation de compression et de rebond à deux vitesses. La suspension arrière a pratiquement la même configuration et le même débattement, 660 mm, mais est équipée d’amortisseurs Fox 3.0 Podium. La garde au sol est de 430 mm.

Côté pneus, le Maverick R est livré avec Maxxis Bighorn 2.0 avec des roues de 16″ avec beadlock, et pour arrêter cette machine de plus de 1000 kilos elle dispose de freins à disque sur les quatre roues, elle dispose de disques de 265 mm avec étriers hydrauliques à trois pistons à l’avant et deux à l’arrière. En termes d’ergonomie, les sièges sont équipés du système Ergo Lock, avec réglage dans quatre directions pour obtenir la position idéale de conduite et de passager. Le reste, ce sont des cadeaux.

Oui, il est également livré avec un écran de 10,8 pouces touche avec connectivité Bluetooth et USB pour une utilisation avec votre smartphone via l’application BRP GO! qui propose des fonctions de navigation et également de téléphone à l’écran. Sur le porte-bagages arrière, il peut charger jusqu’à 90 kilos et dispose d’un réservoir de carburant de 50 litres qui, nous l’imaginons, devrait durer un bon moment compte tenu de la manière dont ces choses sont gérées.

Il est désormais disponible en Argentine, via le réseau de revendeurs officiels, en deux couleurs : Carbon Black & Neo Yellow et Triple Black.

***

***

-

PREV Une règle BCRA a été bien accueillie par les banques et pourrait avoir un impact sur leurs cours boursiers
NEXT CNV : quels sont les changements importants annoncés et comment ils affectent les investisseurs