Savia associe le bien-être des salariés à la productivité de l’entreprise

-
La couleur « jaune » du jour le plus heureux de l’année – le 20 juin – et le rose du bonheur de Savia se sont associés pour célébrer le 5e anniversaire de Savia. L’entreprise de services numériques de santé et de bien-être 360º, du groupe Mapfre, compte déjà 120 000 clients, 500 000 utilisateurs enregistrés, 2 500 centres médicaux et facilite l’accès à 56 spécialités médicales.
Table ronde du 5e anniversaire de Savia

« Prendre soin de la santé des employés et faciliter de manière proactive leur bien-être et leur satisfaction personnelle contribue à en faire de meilleurs travailleurs et, par conséquent, plus productifs », explique Pedro Díaz Yuste, PDG de Savia. C’est la formule à succès de Savia, du groupe Mapfre, et c’est pourquoi la plateforme de services pour améliorer la qualité de vie des salariés a transformé la conclusion d’une recherche du psychologue et professeur de l’Université Harvard en mantra : Le bonheur augmente la productivité 31% et réduire le stress 23%.

Savia offre des services de bien-être et de santé en personne, en ligne et à domicile. En cinq ans, et parallèlement à l’intelligence artificielle, elle a évolué de la télémédecine au bien-être en entreprise et à la prévention des salariés et des clients, et du B2C au B2B (Orange par exemple).

La communication apporte une valeur différentielle dans ce métier. Les salariés des entreprises clientes de Savia deviennent prescripteurs d’usage auprès de leurs collègues et clients, ambassadeurs de la marque auprès des tiers car l’enjeu n’est pas anodin. Pour lui 93% des salariés, le bien-être est tout aussi important que le salaire, même si « le 51% des travailleurs ont souffert de dépression à un moment donné, dans le 36% de cas dus à une surcharge », déclare Carlos Hernández, directeur du développement commercial de Savia :

Clients, ambassadeurs de la marque
Pedro Dias Yuste, PDG de Savia

Grâce à son service accessible, flexible, préventif et omnicanal, Savia aide l’entreprise à réduire l’absentéisme et son coût annuel élevé -135 000 millions d’euros-. Trois clients expliquent pourquoi ils proposent à leurs employés et à leur famille, à travers Savia, des services de santé physique, mentale et nutritionnelle.

Armando Gómez Rey est responsable de la santé et du bien-être au travail à la FNAC Espagne. Après avoir été à l’écoute des besoins de ses collaborateurs de différents âges dans le but de capter leurs besoins de vivre un bien-être à 360º, la FNAC a opté pour SAVIA avec une vision à long terme : « Le bien-être, comme la prévention, appartient à la société », déclare Gómez Rey.

Rubén García Bernal est vice-président de l’organisation chez Valorian. Comme la FNAC, elle a mis en place un système d’écoute bidirectionnelle, en l’occurrence pour garantir l’ODD 3, Assurer un mode de vie sain et promouvoir le bien-être de tous à tout âge. Cela permet à Valorian, à travers Savia, « de personnaliser de manière flexible et rapide le service offert à quatre générations d’employés », explique García Bernal.

Manuel Asla est directeur marketing et produit chez Edenred. “Pouvez-vous continuer à ce rythme ? Dormez-vous bien ?” : après avoir posé ces deux questions à ses collaborateurs, Edenred a assumé la responsabilité d’entreprise d’aider ses collaborateurs à acquérir des habitudes de bien-être et d’alimentation saine, ce qui a “un impact positif non seulement sur la productivité, mais aussi sur la durabilité du bien-être », conclut Asla.

-

PREV L’essor du marché de l’or dans l’industrie minière australienne
NEXT Aurrera : l’ensemble de pneus Continental de qualité supérieure bénéficie d’une « réduction »