Ferrari inaugure une usine de 200 millions d’euros pour produire ses prochains modèles

-

Ferrari a ouvert sa nouvelle usine ce vendredi après un investissement de 200 millions d’euros pour la production de ses nouveaux véhicules thermiques, hybrides et le premier véhicule électrique de la marque de luxe italienne.

Aux côtés du président de la République italienne, Sergio MatarellaFerrari a réussi à installer ce nouveau site d’où le Purosangue et le SF90 Stradale à partir de 2025, lorsque sera présenté le modèle électrique qui circulera au-delà de 2026 avec un prix supérieur à un demi-million d’euros.

Il bâtiment électronique produira également composants électriques stratégiques qui sont très pertinents pour différencier le modèle économique de la concurrence italienne : batteries haute tension, moteurs électriques et essieux.

De plus, le site est alimenté en énergie par plus de 3 000 panneaux solaires installés sur le pont qui produisent 1,3 MW. Avec la fermeture de l’usine de trigénération, prévue pour la fin de l’année, le bâtiment sera entièrement alimenté en énergie renouvelablegénérés à partir de sources internes et externes.

“Nous avons investi environ 200 millions d’euros dans le nouveau bâtiment électronique de Maranello”, a déclaré le directeur général de Ferrari, Benedetto Vignaà l’occasion de l’inauguration de la nouvelle usine de production.

Nous avions déjà les fondsnous n’utilisons pas les avantages de 500 millions de bonus récemment lancé sur le marché”, a ajouté le directeur financier, Antonio Picca Piccon.

Les actions Ferrari ont chuté de plus de 1% lors de la séance de ce vendredi à la Bourse de Milan pour s’échanger au-dessus 386 euros le titreaprès une augmentation de presque 40% de la capitalisation du constructeur au cours de la dernière année.

-

NEXT Mt. Gox a transféré 2,7 milliards de dollars de BTC vers une nouvelle adresse de portefeuille