Fluidra subit sa plus forte chute en bourse depuis 11 mois en raison de l’avertissement sur les bénéfices d’un rival aux États-Unis | Marchés financiers

Fluidra subit sa plus forte chute en bourse depuis 11 mois en raison de l’avertissement sur les bénéfices d’un rival aux États-Unis | Marchés financiers
Fluidra subit sa plus forte chute en bourse depuis 11 mois en raison de l’avertissement sur les bénéfices d’un rival aux États-Unis | Marchés financiers
-

Les ordres de vente sont alimentés aujourd’hui par le titre Fluidra, qui enregistre sa plus forte baisse depuis 11 mois en raison d’une révision à la baisse des bénéfices de son concurrent américain, Pool. Les actions du fabricant espagnol de piscines perdent près de 8 % en bourse tandis que les actions de Pool chutent de 12 % en dehors des heures d’ouverture après que le distributeur de fournitures pour piscines a considérablement réduit ses prévisions de bénéfice par action pour l’ensemble de l’année de marché, invoquant des difficultés dans les secteurs discrétionnaires. de ses activités dans un contexte de dépenses de consommation prudentes.

La société, qui a une capitalisation boursière quatre fois supérieure à celle de Fluidra, a également déclaré que ses ventes avaient tendance à baisser d’environ 6,5 % jusqu’à présent en 2024 et prévoyait une baisse similaire pour l’ensemble de l’année. Leurs homologues Hayward Holdings et Leslie’s ont également chuté respectivement de 11 % et 5 %.

Pool, dont l’action a perdu 15% depuis janvier, anticipe ainsi des résultats moins bons que prévu pour le deuxième trimestre et revoit à la baisse sa guidance pour l’ensemble de l’année. « Le deuxième trimestre est le plus important pour le secteur et les ventes de ce trimestre sont inférieures aux attentes en raison de moins de constructions de piscines et de moins de rénovations de celles-ci. Ils s’attendent donc à un BPA (bénéfice par action) pour le deuxième trimestre compris entre 4,85 et 4,95 dollars, contre 5,85 dollars attendus par le marché”, expliquent les analystes de Bankinter dans un rapport.

Pour l’ensemble de l’année, ils estiment une baisse des constructions de piscines neuves comprise entre 15 et 20 % et la baisse des rénovations pourrait atteindre une baisse de 15 %. Son estimation initiale était à 0% et une baisse de 10%.

La société déclare que ses ventes ont chuté de 6,5 % jusqu’à présent cette année et prévoit de clôturer l’année avec une baisse similaire. L’activité maintenance (>60% du total) apporte un certain soutien aux ventes face à une faible demande pour les produits discrétionnaires. En termes de BPA, cela se traduit par une révision à la baisse de la fourchette de 11,04 $ à 11,44 $, contre 13,19 $ à 14,19 $ auparavant.

« Les composantes discrétionnaires de notre activité, qui sont les plus affectées par la situation économique générale, ont diminué ces dernières années, principalement affectées par la conjoncture économique générale, par la prudence des consommateurs lorsqu’il s’agit de dépenser dans de grands projets comme les piscines. et les projets extérieurs, ce qui a entraîné une baisse des ventes de matériaux de construction de 11 % par rapport à la même période en 2023. »

« Avec plus de 60 % de notre activité provenant de revenus récurrents et généralement non affectés par les conditions macroéconomiques, nous nous concentrons fortement sur la gestion des dépenses contrôlables et la génération de flux de trésorerie disponibles tout en fournissant le meilleur service de ce type à tous nos clients », explique le Entreprise américaine.

À la suite de l’avertissement sur les résultats, la société d’analyse américaine Jefferies a abaissé l’objectif de cours de Pool à 300 $ par action par rapport à l’objectif précédent de 355 $, tout en maintenant une recommandation de maintien. Cette même maison d’analyse a réduit il y a plusieurs semaines la recommandation de Fluidra de maintenir l’achat.

La multinationale américaine de services d’investissement explique que la société espagnole, qui a progressé de 6% en bourse cette année, “a réalisé une année 2023 solide avec une marge brute revenue à son niveau maximum, une reprise des marges d’Ebitda et un flux de liquidités record”. cash malgré un marché difficile.

L’entreprise commente que l’année dernière n’a pas été facile pour le secteur, « avec une diminution des volumes de nouvelles constructions de près de 25 à 30 %, une diminution de la rénovation de 10 à 15 % et même une diminution du segment après-vente résistant. . , tiré vers le bas par la correction des stocks. Malgré cela, Fluidra a réussi à accroître ses marges grâce à son programme d’économies et à des augmentations de prix considérables pour compenser la forte inflation (5%). Ainsi, « le fonds de roulement a été géré encore mieux que prévu pour obtenir un flux de trésorerie disponible record et réduire l’endettement (2,6 fois) », ajoutent-ils.

Cependant, le marché de la piscine « reste difficile en 2024, avec une pression accrue sur les nouvelles constructions et la rénovation, un moindre soutien des prix et un marché secondaire stable ». Pour cette raison, Jefferies a choisi de réduire l’avis de maintien, tout en réitérant l’objectif de cours à 23 euros, l’un des plus élevés du consensus Bloomberg. La valeur aurait « une trajectoire haussière plus limitée à court terme », explique la firme : en effet l’objectif est désormais d’à peine 8% au-dessus du prix.

Suivez toutes les informations Cinq jours dans Facebook, X et Linkedinou dans notre newsletter Programme de cinq jours

Lettres d’information

Inscrivez-vous pour recevoir des informations économiques exclusives et les actualités financières les plus pertinentes pour vous

S’inscrire!

-

NEXT Mt. Gox a transféré 2,7 milliards de dollars de BTC vers une nouvelle adresse de portefeuille