Acolgen répond à une plainte pour pratiques déloyales présumées de la part des producteurs d’énergie

Acolgen répond à une plainte pour pratiques déloyales présumées de la part des producteurs d’énergie
Acolgen répond à une plainte pour pratiques déloyales présumées de la part des producteurs d’énergie
-

Après que la société Air-e a demandé à la Surintendance de l’Industrie et du Commerce (SIC) d’enquêter sur un groupe de producteurs d’énergie pour avoir prétendument mené des « pratiques restrictives de concurrence » Acolgen, un syndicat qui regroupe les producteurs, a déclaré qu’il était prêt à répondre à toute demande qui lui serait adressée. et qu’ils ont agi conformément à la loi.

Les sociétés affiliées à Acolgen sont disponibles pour adresser individuellement toute demande qui leur serait faite, afin de démontrer que leur comportement a été conforme à la Constitution, à la Loi, au Règlement et, en général, aux règles qui punissent le développement de pratiques commerciales anticoncurrentielles”, dit-il dans un communiqué.

Natalia Gutiérrez, présidente d’Acolgén.

Photo:MAURICIO MORENO

Et Air-e, chargée de fournir le service d’électricité dans les départements d’Atlántico, Magdalena et La Guajira, a demandé au SIC d’ouvrir une enquête pour avoir prétendument participé à des “pratiques déloyales” dans le but de fausser le marché et d’augmenter, selon eux, les cours boursiers de l’énergie.

Acolgen a répondu que les offres de toutes les entreprises affiliées au syndicat répondent aux mandats de la Charte politique et des lois 142 et 143 de 1994, selon lesquelles le marché de l’électricité se développe dans un cadre de libre concurrence, dans lequel Conformément aux dispositions de l’article 44 de la loi 143, les transactions sont gratuites et rémunérées aux prix convenus par les parties.

“Nous avons réussi à surmonter le récent phénomène ‘El Niño’, contrairement à ce qui s’est produit dans plusieurs pays de la région, grâce au travail des générateurs électriques et à la gestion efficace des réservoirs depuis 2023. Grâce à cela, au début de la saison sèche, le Le niveau des réservoirs était de 76 pour cent, ce qui a permis à tous les Colombiens de disposer de suffisamment d’énergie électrique pour notre consommation pendant “El Niño”, a souligné le syndicat Acolgen.

Des pannes massives sont attendues tout au long du mois d’août

Photo:istock

En outre, le syndicat des producteurs a indiqué que le secteur de l’électricité est hautement réglementé et dispose d’un solide cadre institutionnel de contrôle et de surveillance, représenté par les Surintendances des services publics et de l’industrie et du commerce, qui disposent de ressources, de pouvoirs et d’outils pour enquêter sur les comportements anormaux, assurer le bon fonctionnement du marché et sanctionner, dans le cadre d’une procédure régulière, tout comportement considéré comme en dehors des normes d’une concurrence libre et saine.

-

NEXT Mt. Gox a transféré 2,7 milliards de dollars de BTC vers une nouvelle adresse de portefeuille