Benjamin Netanyahu a confirmé les progrès dans les négociations pour libérer les otages du Hamas : « J’espère qu’il y aura bientôt de bonnes nouvelles »

Benjamin Netanyahu a confirmé les progrès dans les négociations pour libérer les otages du Hamas : « J’espère qu’il y aura bientôt de bonnes nouvelles »
Benjamin Netanyahu a confirmé les progrès dans les négociations pour libérer les otages du Hamas : « J’espère qu’il y aura bientôt de bonnes nouvelles »
-

Le Premier ministre israélien a reconnu les progrès des négociations avec le Hamas.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahoua déclaré mardi qu’il y avait des progrès dans les négociations pour les otages enlevés par le Hamas, au milieu d’informations faisant état d’un accord sur le point d’être finalisé avec le groupe terroriste.

Cela peut vous intéresser : Un cessez-le-feu de trois jours en échange de 50 otages : les conditions que le Hamas compte imposer au Qatar sont révélées

Nous progressons, j’espère qu’il y aura bientôt de bonnes nouvelles“, a déclaré le Premier ministre aux soldats israéliens lors d’une visite dans une base militaire dans le nord du pays.

Les négociations avec le Hamas pour parvenir à la libération de certains des plus de 200 otages incluraient, entre autres conditions, un cessez-le-feu et la remise des Palestiniens détenus, avec la médiation du Qatar.

Cela peut vous intéresser : Les négociations pour la libération des otages à Gaza avancent : « Nous travaillons sans relâche »

Peu de temps après, son bureau a publié une déclaration déclarant que « à la lumière des événements entourant la libération de nos otages », Le cabinet de guerre, le cabinet de sécurité et le gouvernement se réuniront successivement ce mardi soirà partir de 18h00 (heure locale, 16h00 GMT), 19h00 et 20h00, respectivement.

Manifestation à Tel Aviv pour les otages (Reuters)

-

Quelques heures plus tôt, le chef du Hamas avait déclaré qu’ils étaient « sur le point de parvenir » à un accord.

-

Cela peut vous intéresser : Israël et le Hamas sont sur le point de parvenir à un accord provisoire négocié par les États-Unis pour libérer les otages de Gaza

Les négociateurs « n’ont jamais été aussi proches d’un accord », a indiqué le ministère qatari des Affaires étrangères. Les négociations ont atteint leur « phase finale », a déclaré le porte-parole ministériel Majed Al Ansari.

Selon des sources du Hamas et du Jihad islamique, un autre groupe armé palestinien, les deux mouvements ont accepté les conditions.

Lors de leur attaque du 7 octobre dans le sud d’Israël, les militants du Hamas ont tué 1 200 personnes, pour la plupart des civils, et enlevé environ 240 otages qui ont été emmenés à Gaza.

Le Comité international de la Croix-Rouge affirme ne pas participer à ces pourparlers, mais sa présidente, Mirjana Spoljaric, a rencontré lundi au Qatar Haniyeh pour “faire avancer les questions humanitaires liées au conflit armé en Israël et à Gaza”.

“Nous n’avons jamais été aussi proches” d’un accord, a déclaré John Kirby, porte-parole du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche. “Nous sommes confiants. Mais il y a encore du travail à faire. » Dans le même esprit, le président Joe Biden s’est exprimé lorsqu’on lui a demandé si l’accord était proche. “Je pense que oui”, dit-il en croisant les doigts.

(Avec informations de l’AFP)

-

-

PREV Quel saint est célébré ce 3 décembre
NEXT Le feuilleton des marbres du Parthénon et de la cravate du roi Charles