L’Amérique latine doit accélérer le rythme pour atteindre les ODD, selon la CEPALC

L’Amérique latine doit accélérer le rythme pour atteindre les ODD, selon la CEPALC
L’Amérique latine doit accélérer le rythme pour atteindre les ODD, selon la CEPALC
-

Santiago du Chili, (EFE).- L’Amérique latine et les Caraïbes ont atteint ou sont en train d’atteindre seulement 22% des objectifs de développement durable (ODD), selon la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC). ) a exhorté ce mardi à appuyer sur l’accélérateur et à mettre en œuvre des politiques permettant de réaliser l’Agenda 2030.

Plus d’un millier de représentants d’organisations internationales, de gouvernements et de la société civile se réuniront jusqu’au 18 avril à Santiago du Chili lors de la septième réunion du Forum des pays d’Amérique latine et des Caraïbes sur le développement durableau cours duquel seront analysés les progrès et les défis pour la réalisation de l’Agenda 2030 dans la région.

L’Amérique latine et les Caraïbes ne sont en passe d’atteindre que 22 % des cibles des ODD, une tendance que nous observons partout dans le monde. Mais les ODD sont nés dans cette région et, avec une orientation claire, un engagement et une action catalytique, la région peut se relever et atteindre ses objectifs. »a déclaré Amina Mohammed, vice-présidente générale des Nations Unies (ONU), lors de l’inauguration.

Les ODD sont 17 objectifs acquis en 2015 par 193 pays, qui constituent l’agenda social mondial jusqu’en 2030 et proposent des politiques mondiales visant à éradiquer la pauvreté, la faim et les inégalités, ainsi qu’à renforcer l’éducation, la santé, la culture, l’égalité des sexes et la protection de l’environnement.

“Malheureusement, on estime que seulement 22 % des objectifs sont déjà atteints ou en passe de l’être, et un peu plus des trois quarts des objectifs sont en dehors du chemin de la conformité”,

De son côté, José Manuel Salazar-Xirinachs, secrétaire exécutif de la CEPALC, a indiqué.

L’organisation, bras armé de l’ONU dans la région, analysée dans un rapport spécial progrès sur cinq ODD spécifiques : 1 (mettre fin à la pauvreté), 2 (faim zéro), 13 (action climatique), 16 (paix, justice et institutions fortes) et 17 (partenariats pour atteindre les objectifs).

Dans chacun d’eux, Salazar-Xirinachs a souligné : “les lumières et les ténèbres sont observées”, comme par exemple dans l’objectif lié à l’éradication de la pauvreté, où « il y a des retards dans la réduction de la pauvreté monétaire, mais des progrès dans d’autres dimensions de la pauvreté multidimensionnelle, comme l’accès aux services ».

Pour cette annee, La CEPALC s’attend à une croissance du PIB régional de 1,9%, ce qui maintiendra la faible dynamique de croissance enregistrée en 2023, où elle a augmenté de 1,4%.

Dans un contexte de chocs inattendus, de vents contraires et de moindres attentes concernant l’avancement des ODD, nous devons assumer l’appel énergique que le Secrétaire Général a lancé au monde Antonio Guterres doit redoubler d’efforts”

Le secrétaire exécutif de la CEPALC a conclu.

EFE mmm/mfm/ahg

N’arrêtez pas de lire : la CEPALC relève son estimation de croissance en Amérique latine pour cette année à 2,2 %

-

PREV Violences en Nouvelle-Calédonie : la France envoie des renforts de l’armée dans une nouvelle journée de troubles
NEXT Est-il obligatoire d’avoir un compte bancaire pour demander un VISA américain ?