Référendum en Équateur, en direct : vote, actualités et plus

Référendum en Équateur, en direct : vote, actualités et plus
Référendum en Équateur, en direct : vote, actualités et plus
-

Ce sont les réformes regroupées par thèmes, avec la précision de ce qui est proposé comme réforme constitutionnelle (référendum) et ce qui est proposé comme réforme juridique (consultation) :

Sécurité:
La proposition du gouvernement promeut que les Forces armées soutiennent la Police nationale dans les questions de sécurité intérieure pour lutter contre le crime organisé (référendum). Il propose que les membres des Forces armées procèdent au contrôle des armes, munitions et explosifs dans les rues et routes du pays (consultation). Il propose en outre que les militaires puissent entrer dans les prisons. Rôles axés sur la police et le service pénitentiaire (consultation).

En revanche, il propose que la possession ou le port d’armes destinées à l’usage exclusif de la police ou des forces armées soient qualifiés de délit (consultation).

Judiciaire:
Concernant les réformes de la justice, l’extradition des Équatoriens ayant commis certains crimes est proposée puisque la Constitution l’interdit actuellement dans tous les cas (référendum).

Favorise l’augmentation des sanctions pour des crimes tels que le terrorisme, la production et le trafic de drogue, le crime organisé, le meurtre, le meurtre à forfait, la traite des êtres humains, les enlèvements, le trafic d’armes et le blanchiment d’argent (consultation).

Concernant les personnes ayant commis des crimes contre la sécurité publique, il est proposé qu’elles purgent la totalité de leur peine en prison et sans possibilité d’accéder aux avantages pénitentiaires comme la libération conditionnelle (consultation).

Il propose la création de systèmes judiciaires spécialisés afin d’éviter l’abus des ressources constitutionnelles (telles que les actions de protection ou l’habeas corpus) dans les processus judiciaires (référendum).

Le scrutin demande à la population si elle est d’accord avec la reconnaissance des arbitrages internationaux comme méthode de résolution des différends concernant les investissements, les accords internationaux, la dette, entre autres (référendum).

Il propose également que l’État soit propriétaire d’actifs d’origine illicite pour accélérer et réduire la procédure actuelle de transfert de ces actifs à l’État qui est déjà dans la loi sur la confiscation des domaines déjà en vigueur (consultation).

Emploi:
Favorise une réforme afin que le travail à durée déterminée ou horaire soit autorisé lors de sa première signature entre le travailleur et l’employeur (référendum).

Liste électorale, vote et scrutin obligatoires

Selon le fichier électoral du Conseil national électoral, il y a un total de 13.654.291 électeurs, dont 429.165 correspondent à des Équatoriens résidant à l’étranger. Le vote est obligatoire en Équateur par mandat constitutionnel.

Pour connaître le bureau de vote de chaque habitant, vous devez vous rendre sur le site du CNE.

Le jour du scrutin, les citoyens recevront un bulletin de vote au format A3 contenant les 11 questions réparties en référendum et consultation populaire sur la même feuille. Les questions sont identifiées par des lettres de A à K et distinguées par des couleurs.

Le CNE a approuvé un budget de plus de 60 millions de dollars pour réaliser le référendum et la consultation populaire.

Le jour du scrutin débute ce dimanche à 7 heures du matin et se terminera à 17 heures par la clôture des bureaux de vote.

-

PREV Les racines de la catastrophe du Rio Grande do Sul
NEXT La police tente de secourir les habitants d’une ville frontalière ukrainienne menacée par l’avancée russe