Le buste de Néfertiti célèbre 100 ans d’exposition publique

Le buste de Néfertiti célèbre 100 ans d’exposition publique
Le buste de Néfertiti célèbre 100 ans d’exposition publique
-

Le buste de Néfertiti célèbre 100 ans d’exposition publique (EFE/Holger Hollemann)

Le buste coloré de la reine égyptienne Néfertiti a réalisé son premier centenaire d’exposition au grand public depuis son arrivée dans la collection égyptienne du Nouveau Musée de Berlin en 1924 et l’a rendu aussi « beau » que lorsqu’il a été découvert lors d’une fouille en 1912.

La pièce a été retrouvée sur le site égyptien de Tell-el-Amarna. L’Égypte a autorisé l’Allemagne à fouiller des objets pour ses musées à Berlin.

Financé par le marchand et mécène berlinois James Simonles fouilles de la Société orientale allemande ont été réalisées par le professeur Borchardt de l’Institut impérial allemand d’archéologie égyptienne.

Dès le début, l’accord avec la partie égyptienne prévoyait la demi-distribution alors habituelle des découvertes en échange d’un financement. La répartition a été réalisée par l’égyptologue et conservateur chargé des fouilles Gustave Lefèbvre en janvier 1913.

Buste de Néfertiti (Photo de VCG Wilson/Corbis via Getty Images)

Les objets ont été examinés dans des boîtes ouvertes et des photographies des objets les plus remarquables, notamment le buste de Néfertiti, étaient également disponibles, reflétant clairement la beauté et la qualité des objets.

En tant que représentant du gouvernement égyptien, Lefèbvre sélectionna la moitié des objets ; l’autre moitié fut emmenée à Berlin. Le buste fut transféré en Allemagne en 1913.

En tant qu’unique financier des fouilles, les objets des découvertes d’Amarna sont devenus la propriété de James Simon.

Il conserva initialement le buste de Néfertiti dans sa villa de la Tiergartenstraße à Berlin, mais en 1920, Simon fit don du buste et de toutes les trouvailles des fouilles aux musées de Berlin.

En 1912, des fouilleurs allemands ont découvert le buste en calcaire et en plâtre de la reine Néfertiti parmi les ruines de l’ancien atelier d’un sculpteur à Amarna, en Égypte (Vorderasiatisches Museum).

Le buste a été exposé pour la première fois le 1er avril 1924 au Neues Museum, où il se trouve actuellement, à l’occasion de la première exposition complète d’objets de la période amarnienne, au milieu du XIVe siècle.

“Il n’était pas exposé directement dans le musée car il était très petit et il n’y avait pas beaucoup d’espace pour présenter toute la collection Amarna et puis est arrivée la Première Guerre mondiale”, a expliqué le directeur adjoint du Musée égyptien et de la collection de papyrus de Berlin, intégré au Neues Museum, Olivia Zorn.

Pour préserver la sécurité du buste, il fut transféré pendant la guerre au Musée égyptien de Berlin-Ouest, dans le quartier de Charlottenburg, où il fut exposé pendant plusieurs décennies jusqu’à son retour au Neues Museum en 2009.

“La meilleure chose à propos de Néfertiti est qu’elle est très colorée et c’est très rare à cette époque. Les couleurs sont parfaitement conservées, ce qui en fait un objet tout à fait unique. Nous n’avons pas d’autres objets comme celui-ci et elle est vraiment incroyablement belle », a déclaré Zörn.

Source : EFE

-

PREV Un tribunal iranien a condamné le cinéaste Mohammad Rasoulof à huit ans de prison et à des coups de fouet.
NEXT Pedro, le fils de 6 ans de l’actrice Mariana Derderián, est décédé