Cuba réaffirme dans l’ALBA-TCP son engagement en faveur de l’unité et de la paix

-

Díaz-Canel a averti lors du grand événement que l’impérialisme persiste dans son projet de domination “sur nos terres, nos finances et favorise la violence, la déstabilisation et le discours de haine”.

Le président a appelé au respect et au respect des postulats de la proclamation de l’Amérique latine et des Caraïbes comme zone de paix.

“Le fait que la région continue d’être reconnue internationalement pour son engagement en faveur de la paix et de la stabilité régionales est une question de la plus haute importance pour le présent et l’avenir des peuples”, a-t-il souligné.

Dans un autre moment de son discours, le chef de l’État a félicité le peuple vénézuélien pour le développement du nouveau processus électoral dans un climat de paix et conformément à sa constitution, tout en exprimant son rejet des ingérences et des impositions extérieures qui cherchent à influencer le processus électoral. fonctionnement des institutions de la République bolivarienne.

Díaz-Canel a également réitéré sa condamnation la plus ferme de l’invasion violente de la police équatorienne dans le siège diplomatique mexicain à Quito.

Il a reconnu les “frères nicaraguayens qui résistent au siège médiatique et aux tentatives interventionnistes de l’impérialisme pour briser leur ordre constitutionnel”, et a exprimé son soutien et son soutien à la Bolivie dans la défense de sa souveraineté.

Il a indiqué que la communauté internationale a une grande dette envers le peuple haïtien, qui a été soumis à des châtiments répréhensibles de la part des puissances impériales.

Haïti a besoin d’assistance et de coopération pour le développement, a déclaré le président, qui a rappelé que son pays a offert au peuple de cette nation caribéenne une coopération fraternelle et désintéressée et que même dans les circonstances actuelles, il y maintient une brigade médicale qui fournit des services.

Le dignitaire a également exprimé son soutien à l’indépendance du peuple portoricain et a exprimé sa solidarité avec les Argentins, tout en assurant que les Caraïbes trouveront toujours en l’ALBA un allié dans la défense de leurs intérêts.

Il a apprécié le soutien du mécanisme d’intégration dans la lutte pour la fin du blocus du gouvernement des États-Unis contre le peuple cubain et l’exclusion de l’île de la liste unilatérale des pays qui parrainent le terrorisme.

Il a déclaré que Cuba poursuivrait sa lutte jusqu’à ce que Washington lève le blocus économique, commercial et financier, une politique qu’il a qualifiée de cruelle, immorale et injustifiable.

Le président cubain a affirmé que son pays méritait de vivre en paix et dans des conditions égales pour démontrer tout ce dont il est capable de progresser et de construire dans le socialisme.

Notre engagement en faveur de l’intégration et de l’unité est invariable, a souligné le chef de l’Etat, qui a exprimé la volonté de son pays d’œuvrer sans relâche pour un ALBA-TCP de victoires, de paix, d’unité, de solidarité et de coopération.

rgh/mks

-

PREV L’Arabie Saoudite a insisté pour que The Line possède tous les disques absurdes du monde. Le dernier : le bassin le plus long
NEXT Plus de 170 000 victimes du conflit ont été indemnisées en Colombie