Cuba désignée à la vice-présidence de l’Association des États de la Caraïbe pour la période 2024-2025

-

La vice-chancelière Josefina Vidal lors de la réunion de l’AEC à Suriman. Photo : extraite du compte X du responsable cubain.

Le Conseil des ministres de l’Association des États de la Caraïbe (AEC), principal organe de décision et d’orientation de l’organisation, a élu son conseil d’administration pour la période 2024-2025, au cours duquel Cuba assumera la vice-présidence avec le Honduras.

La décision a été prise jeudi lors de la 29e édition de la réunion ministérielle de l’AEC, qui s’est déroulée au Suriname, où La Havane était représentée par sa vice-chancelière Josefina Vidal, rapporte une dépêche de l’Agence de presse cubaine (ACN).

L’organe directeur de l’Association a décidé que la Colombie serait le pays président pendant la période en question et que le Suriname servirait de rapporteur, a rapporté le vice-ministre cubain des Affaires étrangères sur le réseau X.

Composée de 25 États membres et de sept membres associés, l’AEC a été créée le 24 juillet 1994 à Cartagena de Indias, en Colombie, dans le but de promouvoir la consultation, la coopération et l’action concertée entre tous les pays des Caraïbes, a ajouté l’AED.

voir plus

Parmi les principales réalisations de l’Association des États de la Caraïbe, se distinguent la zone dite de tourisme durable (la première au monde), la création de la Commission de la Grande Caraïbe et les accords de transport aérien (qui incluent également le mouvement par voie maritime).

Il en va de même pour la Coopération régionale en matière de catastrophes naturelles (unique en son genre dans la zone latino-américaine), à ​​laquelle Cuba a contribué de manière significative grâce à son expérience dans la gestion des événements météorologiques.

En 2016, La Havane a accueilli le VIIe Sommet de l’Association des États de la Caraïbe. Dans leurs débats, ils ont insisté sur le renforcement de l’unité pour le développement durable de la région.

Il a été demandé de multiplier la coopération pour la durabilité des Caraïbes lors d’un sommet auquel ont participé des chefs d’État et de gouvernement et des représentants gouvernementaux de haut niveau des 25 pays membres, qui ont approuvé par consensus les 44 points de la Déclaration de La Havane.

-

PREV 20 phrases à envoyer sur WhatsApp et images gratuites
NEXT Eviter toute confusion : une précision sur le vaccin AstraZeneca covid-19 en Colombie