Guerre Ukraine-Russie, dernière minute

-

L’Ukraine a relevé samedi dernier le chef militaire de la région de Kharkiv, un jour après que l’armée russe ait réussi à franchir la frontière.

Ukraine se enfrenta a un nuevo asalto por parte de decenas de miles de tropas rusas cerca de la ciudad nororiental de Járkiv, pero el jefe de seguridad nacional de Ucrania dijo el lunes que confiaba en que sus fuerzas podrían defender la ciudad, la segunda más grande del Pays. Le chef militaire du région a été démis de ses fonctions samedi, un jour après le armée russe réussi à franchir la frontière et à ouvrir un nouveau front au nord. Bien qu’aucune explication n’ait été proposée, les analystes ukrainiens ont prévenu que dans la zone où ils attaquent Russie des défenses adéquates n’avaient pas été construites.

Poutine pour sa part semble se préparer depuis longtemps guerre en Ukraine. C’est ce que laisse penser sa décision inattendue de remplacer son fidèle ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, après 12 ans de mandat, par un économiste qui sera chargé de moderniser l’industrie militaire.

Ce soir, la Russie a annoncé avoir détruit 16 missiles et 31 drones lancés par l’Ukraine. Parmi eux, 12 missiles étaient destinés à la région frontalière de Belgorod, où au moins 15 personnes sont mortes hier dans l’effondrement d’un bâtiment après avoir été touchées par des fragments de missile.

La guerre en Ukraine La situation est particulièrement compliquée en ce moment dans la région frontalière de Kharkiv, qui est “sous le feu” de la Russie 24 heures sur 24. Ce week-end, le gouvernement Poutine a en effet annoncé la prise d’au moins neuf villes et des milliers de personnes ont dû être évacuées de leurs foyers.

Mettre à jour la narration

-

PREV Los Torrijos, la puissante famille d’origine colombienne qui veut revenir au pouvoir au Panama
NEXT Ils résolvent le mystère de l’immense trou dans la glace de l’Antarctique d’il y a 50 ans