L’Équateur déclare l’état d’urgence dans sept provinces – DW – 23/05/2024

L’Équateur déclare l’état d’urgence dans sept provinces – DW – 23/05/2024
L’Équateur déclare l’état d’urgence dans sept provinces – DW – 23/05/2024
-

L’Équateur a déclaré l’état d’urgence dans sept des 24 provinces du pays où les violences se sont aggravées ces dernières semaines avec plusieurs massacres, a annoncé mercredi (22/05/2024) le gouvernement qui lutte depuis janvier contre les gangs de trafiquants de drogue.

L’état d’urgence, qui permet le déploiement de soldats dans les rues, a été décrété pour 60 jours pour les provinces côtières de Guayas, El Oro, Santa Elena, Manabí et Los Ríos, et les provinces amazoniennes de Sucumbíos et Orellana, selon le document publié. par la présidence.

Le président Daniel Noboa a assuré ce mercredi avoir entamé ainsi la deuxième phase de la « guerre » qu’il a déclarée au début de l’année contre les bandes du crime organisé.

Le décret couvre une commune d’Azuay

Le décret, qui déclare l’état d’urgence pour 60 jours, couvre également le canton (municipalité) de Camilo Ponce Enríquez, dans la province sud-andine d’Azuay, où son maire a été récemment assassiné.

Cet état d’exception remplace un précédent qui avait été appliqué le 30 avril dans cinq provinces (Guayas, Santa Elena, Manabí, El Oro et Los Ríos) et qui, le 10 mai, avait été déclaré inconstitutionnel par la Cour constitutionnelle, estimant que la mesure était pas correctement fondée.

Le décret considère que dans ces zones “se sont aggravés les actes de violence systématique, perpétrés par des groupes de violence organisés, des organisations terroristes et des individus belligérants non étatiques”.

Dans le cadre de l’état d’urgence, le président du pays, Daniel Noboa, en poste depuis novembre dernier, a suspendu le droit à l’inviolabilité du domicile et de la correspondance.

Aux termes de cette déclaration, l’armée a reçu l’ordre de neutraliser une vingtaine de bandes criminelles liées à la mafia albanaise et aux cartels du Mexique et de Colombie, qualifiées de « terroristes » et de « belligérants ».

jc (afp, efe)

-

NEXT L’aspiration à créer un monde pacifique sera le thème d’un festival au Vietnam (+Photos)