Génocide : plus de 35 900 Palestiniens tués par Israël

Génocide : plus de 35 900 Palestiniens tués par Israël
Génocide : plus de 35 900 Palestiniens tués par Israël
-

“L’occupation israélienne commet 5 massacres contre des familles dans la bande de Gaza, dont 46 morts et 130 blessés au cours des dernières 24 heures”, indique le ministère dans un communiqué, ajoutant que Le nombre de blessés a déjà atteint 80 420 personnes depuis le début de la guerre dans l’enclave.

Les autorités palestiniennes rappellent que les ambulances et les équipes de secours civils ont du mal à atteindre les zones touchées en raison de l’intensité des tirs israéliens. On estime qu’il y a des milliers de personnes portées disparues sous les décombres.

L’agence de presse palestinienne Wafa a fait état de la mort d’une vingtaine de Palestiniens, dont des enfants et des femmes, lors de frappes aériennes israéliennes ce samedi dans le nord de la bande de Gaza. En revanche, des sources médicales ont informé Wafa d’un bombardement israélien contre une maison de la ville de Beit Hanoun, également au nord de l’enclave, qui a fait dix morts civils.

L’armée israélienne a indiqué ce samedi, dans un communiqué, que les combats au corps à corps contre des militants présumés à Jabalia, au nord de l’enclave, sont toujours actifs et que le dernier jour, ils ont réussi à tuer plusieurs d’entre eux.

À Rafah, à l’extrémité sud de la bande de Gaza et abri de milliers de civils, les forces israéliennes poursuivent leur offensive malgré le fait que ce vendredi la Cour internationale de Justice (CIJ) a exhorté Israël à l’arrêter « immédiatement » dans une nouvelle série de mesures. mesures de précaution émises à la suite du procès intenté par l’Afrique du Sud.

-

PREV La Russie et l’Amérique latine renforcent leur coopération au Forum de Saint-Pétersbourg
NEXT Le ministère argentin des Affaires étrangères a fourni une déclaration commune sur la situation à Gaza