L’exploitation minière péruvienne atteint un record d’exportation et stimule la croissance économique

L’exploitation minière péruvienne atteint un record d’exportation et stimule la croissance économique
L’exploitation minière péruvienne atteint un record d’exportation et stimule la croissance économique
-

L’année dernière, l’exploitation minière péruvienne a franchi une étape historique en atteignant des exportations d’une valeur de 43 milliards de dollars, comme l’a annoncé le ministre de l’Énergie et des Mines, Rómulo Mucho. Ce chiffre record démontre le potentiel et l’importance de cette industrie dans le pays.

L’exploitation minière comme moteur de croissance économique

L’exploitation minière a non seulement atteint des niveaux d’exportations records, mais a également enregistré les volumes de minéraux exportés les plus élevés. Selon les projections, cette activité devrait contribuer à hauteur de 1,2 point de pourcentage à la croissance du PIB en 2024.

Les projections des banques d’investissement indiquent que la demande de minéraux continuera d’être élevée, ce qui représente une grande opportunité pour le pays. En ce sens, il est essentiel que l’offre puisse répondre à cette demande croissante, en augmentant la production et les exportations.

Projet Tía María et modernisation de l’exploitation minière

Le ministre Rómulo Mucho a souligné l’importance du projet Tía María et le rôle qu’il jouera dans le développement de la région d’Arequipa. Selon Much, il est nécessaire d’arrêter de penser à l’exploitation minière comme nous le faisions il y a des décennies et de comprendre que l’exploitation minière moderne et responsable est aujourd’hui pratiquée.

Le gouvernement s’engage à promouvoir le développement de projets miniers, à condition qu’ils respectent les normes environnementales, sociales et du travail établies par la loi. Dans le cas du projet Tía María, le ministre a assuré que des travaux étaient en cours pour faciliter son développement et répondre aux préoccupations de la population.

Rôle de Petroperú et recherche d’investissements

En ce qui concerne Petroperú, le ministre a déclaré qu’elle ne sera pas privatisée, mais qu’on recherchera une direction spécialisée qui puisse promouvoir la restructuration de l’entreprise. Une option est l’entrée de capitaux privés par le biais d’un projet d’exploitation minière et d’optimisation (PMO), dans le but d’améliorer son fonctionnement et de garantir l’absence d’ingérence politique.

-

NEXT L’aspiration à créer un monde pacifique sera le thème d’un festival au Vietnam (+Photos)