15 Palestiniens meurent dans de nouveaux bombardements israéliens contre plusieurs villes de la bande de Gaza

15 Palestiniens meurent dans de nouveaux bombardements israéliens contre plusieurs villes de la bande de Gaza
15 Palestiniens meurent dans de nouveaux bombardements israéliens contre plusieurs villes de la bande de Gaza
-

Une quinzaine de personnes sont mortes ce jeudi à cause d’une série de bombardements menés par Israël contre différents points de la bande de Gaza, dans le cadre de l’offensive déclenchée il y a plus de huit mois contre l’enclave après les attaques menées le 7 octobre par l’organisation islamique. Mouvement de résistance (Hamas) et autres factions palestiniennes. Selon les informations recueillies par l’agence de presse palestinienne Maan, au moins six personnes sont mortes dans un bombardement contre une maison du quartier Zeitun de la ville de Gaza, situé au nord de la bande et où l’armée israélienne a entamé une nouvelle incursion. De même, quatre personnes, dont deux enfants, ont été tuées dans une autre attaque contre le camp de réfugiés de Nuseirat (centre), tandis que cinq autres Palestiniens ont été tués dans un bombardement contre la ville d’Al Mugraqa, au nord du camp. D’autre part, l’agence de presse palestinienne WAFA a fait état d’attaques terrestres, maritimes et aériennes contre Al Mauasi, désignée par Israël comme « zone de sécurité », bien que l’armée israélienne ait déclaré que « contrairement aux informations de ces dernières heures, Les Forces de défense israéliennes (FDI) n’ont pas mené d’attaques dans la zone humanitaire d’Al Mauasi”, située près de Rafá (sud). L’armée israélienne a également indiqué dans un communiqué publié sur son site Internet qu’au cours des dernières 24 heures, elle avait bombardé 45 “cibles terroristes” dans l’enclave et a déclaré que “plus de dix terroristes” avaient été “éliminés” dans le centre de Gaza, dont un suspect qui aurait participé aux attentats du 7 octobre. “Parmi les cibles attaquées figurent des bâtiments militaires, des escouades terroristes, des lance-roquettes, des tunnels et autres infrastructures terroristes”, a-t-il indiqué, tout en confirmant que l’armée “continue d’opérer dans la zone de Rafah”, située à la frontière avec l’Egypte et théâtre des événements. d’une offensive depuis le 6 mai. “Plusieurs terroristes ont été éliminés lors d’affrontements face à face”, a-t-il ajouté. Israël a lancé son offensive contre la bande de Gaza après les attaques susmentionnées du 7 octobre, qui ont fait quelque 1 200 morts et 240 kidnappés. Les autorités de Gaza, contrôlées par le Hamas, ont fait état de plus de 37 200 morts, tandis que plus de 520 Palestiniens sont morts en Cisjordanie et à Jérusalem-Est aux mains des forces israéliennes ou lors d’attaques de colons.

-

NEXT Les experts trouvent une méthode pour empêcher les chats de détruire le canapé – DW – 04/07/2024