Quitter l’OTAN et retirer ses troupes, les conditions que Poutine a fixées pour que l’Ukraine puisse négocier la paix

Quitter l’OTAN et retirer ses troupes, les conditions que Poutine a fixées pour que l’Ukraine puisse négocier la paix
Quitter l’OTAN et retirer ses troupes, les conditions que Poutine a fixées pour que l’Ukraine puisse négocier la paix
-
Cliquez ici pour écouter les nouvelles.

Le président russe, Vladimir Poutinea déclaré ce vendredi qu’il négocierait avec Ukraine s’il retire ses troupes des quatre régions qui Moscou prétend et si Kiev renonce à adhérer à l’OTANtout en rejetant le sommet de paix organisé en Suisse auquel la Russie n’était pas invitée.

«Dès que Kiev (…) commencera le retrait effectif des troupes (des régions de Donetsk, Lougansk, Kherson et Zaporizhzhia), et dès qu’il nous fera savoir qu’il abandonne son projet d’adhésion à l’OTAN, nous donnerons immédiatement, dans l’instant même, un ordre de cessez-le-feu et entamerons les négociations », a déclaré Poutine aux responsables du ministère russe des Affaires étrangères.

Ces demandes constituent de facto une demande de capitulation de l’Ukraine, dont l’objectif est de maintenir son intégrité territoriale et sa souveraineté. Poutine a proclamé en septembre 2022 l’annexion des quatre régions de l’est et du sud de l’Ukraine, outre la Crimée en 2014.

Le président russe a insisté sur le fait que l’Ukraine devait céder tous ces territoires à la Russie, même si Moscou ne les occupe que partiellement. De mêmeet dénigré le sommet de la paixdont la Russie a été exclue, qui est célébrée en Suisse les 15 et 16 juin à l’initiative de l’Ukraine.

Il s’agit d’un « stratagème visant à détourner l’attention du monde entier » des véritables responsables du conflit que sont, selon lui, les pays occidentaux et les autorités de Kiev.

“A ce respect, Je tiens à souligner que sans la participation de la Russie et sans un dialogue honnête et responsable envers nous, il est impossible de parvenir à une solution pacifique en Ukraine et pour la sécurité de l’Europe en général”, a souligné le président.

L’Ukraine bénéficiera du soutien du G7

Les dirigeants de Le G7 s’est engagé ce vendredi à soutenir l’Ukraine “aussi longtemps que nécessaire”, selon un projet de déclaration finale du sommet qui se tient en Italie.

“Nous sommes solidaires pour soutenir le combat de l’Ukraine pour la liberté et sa reconstruction aussi longtemps que nécessaire”, indique le projet que l’AFP a pu consulter. Dans le groupe se trouvent des pays puissants comme les États-Unis, le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l’Italie et le Canada.

Jeudi, au début de leur sommet annuel, cette fois en Italie, les sept démocraties les plus prospères du monde ont réaffirmé leur soutien à l’Ukraine en annonçant un prêt de 50 milliards de dollars.

En parallèle, le président des États-Unis, Joe Bidena-t-il annoncé avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelenski un accord de sécurité pour les dix prochaines années, un « signal puissant » de son soutien à long terme contre l’invasion russe qui a débuté en février 2022.

-

NEXT Les experts trouvent une méthode pour empêcher les chats de détruire le canapé – DW – 04/07/2024