Le G7 a critiqué le régime de Maduro pour avoir retiré l’invitation des observateurs de l’Union européenne aux élections présidentielles.

Le G7 a critiqué le régime de Maduro pour avoir retiré l’invitation des observateurs de l’Union européenne aux élections présidentielles.
Le G7 a critiqué le régime de Maduro pour avoir retiré l’invitation des observateurs de l’Union européenne aux élections présidentielles.
-

Les dirigeants du G7. EFE/EPA/ETTORE FERRARI

Les pays du G7 ont critiqué vendredi le Venezuela pour avoir retiré son invitation à l’Union européenne (UE) à observer les élections présidentielles du 28 juillet et demandé de garantir les droits de l’opposition, selon un projet de déclaration finale du sommet annuel du G7. . grappe.

« Nous sommes profondément préoccupés (…) par les droits de l’opposition au sein du processus électoral et par la décision de retirer l’invitation à une mission d’observation électorale de l’UE »“, a indiqué le G7 dans le projet que l’AFP a pu consulter.

En mai, le Conseil électoral national (CNE), progouvernemental, a annoncé sa décision d’exclure la mission d’observation européenne après que le bloc a ratifié des sanctions individuelles contre une cinquantaine de responsables, dénonçant une « attitude hostile ».

Le G7, qui rassemble Allemagne, Canada, France, Italie, Japon, Allemagne, Royaume-Uni et États-Unisou encore, il a également demandé au Venezuela de garantir « des élections compétitives et inclusives », ainsi que « la fin du harcèlement des membres de l’opposition et la libération immédiate de tous les prisonniers politiques ».

Le dictateur vénézuélien Nicolas Maduro brigue un troisième mandat lors de ces élections dans lesquelles son plus grand adversaire est Edmundo González Urrutianommé par la principale alliance d’opposition au nom de María Corina Machado, a été disqualifié de toute fonction publique.

Parallèlement, les candidats à la présidence du Venezuela ont exprimé leurs positions, certaines antagonistes, sur proposition du chef de l’État, Nicolás Maduro, de signer un engagement à reconnaître les résultats des élections du 28 juillet.

L’idée, formulée la semaine dernière par le commandement officiel de campagne et réitérée lundi par Maduro, a été critiquée ce mardi par le candidat de la principale coalition d’opposition, la Plateforme unitaire démocratique (PUD), Edmundo González Urrutia.

Le candidat présidentiel de la Plateforme Démocratique Unitaire (PUD), Edmundo González Urrutia, s’exprime lors d’un événement public ce vendredi à Caracas (Venezuela). EFE/ Ronald Peña

“Signer un accord pour quoi ? Le premier qui a violé les accords qu’il signe est le gouvernement, voilà les accords de la Barbade qui sont restés lettre morte”L’ancien ambassadeur a déclaré aux journalistes – à la fin d’une réunion avec les dirigeants à Caracas -, faisant allusion à ce qui avait été convenu avec l’Exécutif en octobre dernier.

Dans ce document de garanties électorales, les partis ont convenu que, entre autres entités, l’Union européenne observerait les élections, ce qui n’arrivera pas en raison de la révocation de l’invitation au bloc communautaire.

De son côté, le candidat José Brito a estimé que « dans un pays normal », il ne serait pas nécessaire de signer des accords reconnaissance des résultats, parce que les élections sont « transparentes » et que « les majorités respectent les minorités ».

“S’il y a un processus transparent, ceux qui ne le doivent pas ne le craignent pas (…), s’il y a le respect de la participation des citoyens, il ne faut pas se vanter de signer tel ou tel accord”, “, a déclaré le député, critique à l’égard du PUD, lors d’un entretien avec la chaîne Globovision.

En outre, le législateur Luis Eduardo Martínez a réitéré qu’il était prêt à signer cet engagement et « en attente d’être convoqué » par le Conseil national électoral (CNE) pour signer ce document.

Plus de 21,6 millions de Vénézuéliens sont appelés à participer à ces élections, au cours desquelles Maduro briguera un troisième mandat consécutif.

(Avec informations de l’AFP)

-

NEXT Les experts trouvent une méthode pour empêcher les chats de détruire le canapé – DW – 04/07/2024