Les décès lors du pèlerinage à la Mecque s’élèvent à plus de 900 | Chaleur extrême de 52 degrés

Les décès lors du pèlerinage à la Mecque s’élèvent à plus de 900 | Chaleur extrême de 52 degrés
Les décès lors du pèlerinage à la Mecque s’élèvent à plus de 900 | Chaleur extrême de 52 degrés
-

Le pèlerinage annuel à Mecqueappelé « hach ​​», qui a été marqué cette année par les températures élevées qui ont touché le 52 degrés, a fait plus de 900 morts parmi les pèlerins selon une compilation réalisée ce samedi à partir de diverses sources.

D’après ce qu’il a déclaré à l’agence de presse EFE une source anonyme, L’Egypte reste le pays le plus touché avec au moins 325 mortsla majorité pour coup de chaleurbien que le gouvernement du pays arabe n’en ait reconnu que 28 appartenant à sa délégation officielle de plus de 50 000 personnes.

Dans ce sens, il a reconnu qu’il lui était difficile de recueillir les données de tous ses ressortissants, car un grand nombre de personnes ont voyagé pour accomplir le rituel, qui s’est terminé mercredi dernier, de manière irrégulière, en référence au fait qu’ils n’étaient pas inclus dans le quotas de personnes marquées par l’Arabie Saoudite pour chaque pays et qui voyagent en mission officielle.

Promesse de sanction pour “déplacements irréguliers”

L’Égypte a formé une cellule de crise pour clarifier la situation, dirigée par le Premier ministre du pays, Mostafa Madbuli. Ce samedi, ils se sont rencontrés sans que davantage de détails soient connus pour le moment.

L’Egypte et la Jordanie, qui ont enregistré au moins 75 décès, ont accusé “des individus et des agences” d’avoir facilité ces voyages irréguliers. et ils promirent de les punir.

Parallèlement, le ministère jordanien des Affaires étrangères a reconnu que ses pèlerins étaient morts à cause de la « chaleur extrême ».

L’Arabie Saoudite a célébré la journée “réussie”

L’Arabie Saoudite délivre des visas pour le pèlerinage et chaque paysqui propose des données sur les décès parmi les pèlerins, dispose d’une délégation officielle avec permis.

Quoi qu’il en soit, en raison du prix élevé de ce voyage –Cela coûte environ 5 000 $ par personne.– beaucoup choisissent d’autres itinéraires que le royaume saoudien considère comme illégaux.

Les fidèles qui voyageaient officieusement, par exemple avec un visa touristique, n’avaient pas accès aux installations climatisées et aux tentes pendant le pèlerinage. Pour cette raison, leurs seuls refuges étaient les rues de la ville la plus sainte de l’Islam contre la chaleur extrême.

Le royaume saoudien, qui a célébré le « succès » du pèlerinage et qui dépense des millions de dollars pour accueillir les fidèles, n’a pas encore exprimé de données à la lumière des informations sur les morts.

L’Egypte et l’Indonésie, les pays qui comptent le plus grand nombre de victimes

Après l’Egypte, qui a fait état d’au moins 325 décès, le deuxième pays le plus touché est Indonésieavec environ 200 morts, suivi du Indeavec 98 ; Malaisie34 ans, et Bangladeshavec 31.

Maroc a annoncé au moins 20 morts, tandis que le gouvernement du Kurdistan du Irak a fait état de 19 décès au cours du pèlerinage.

D’autres pays comme Iran, Libye, Hollande, États-Unis ou Syrie Ils ont également annoncé des décès.

Dans le gouvernement de Tunisie, qui a fait état de 49 morts, a fait la première victime politique. Le président du pays, Kais Said, a limogé ce vendredi le ministre des Affaires religieuses, Ibrahim al Shaibi.

Dans la grande majorité des communications, les causes du décès de ces fidèles ne sont pas indiquées et Le nombre pourrait augmenter dans les prochains jours.

J’ai continué à lire :

-

NEXT Les experts trouvent une méthode pour empêcher les chats de détruire le canapé – DW – 04/07/2024