La Cour suprême iranienne annule la condamnation à mort du rappeur – DW – 22/06/2024

La Cour suprême iranienne annule la condamnation à mort du rappeur – DW – 22/06/2024
La Cour suprême iranienne annule la condamnation à mort du rappeur – DW – 22/06/2024
-

La Cour suprême iranienne a annulé la condamnation à mort du rappeur Toomaj Salehi, détenu depuis plus d’un an et demi pour son soutien au mouvement de protestation de 2022, a annoncé son avocat ce samedi (22/06/2024).

Le chanteur de 33 ans a été condamné à mort en avril 2024 pour « corruption sur terre », l’une des accusations les plus graves en Iran.

“La condamnation à mort a été annulée et, conformément à la décision de la Cour suprême en appel, l’affaire sera renvoyée devant une juridiction similaire”, a écrit l’avocat Amir Raïssian sur le réseau social X.

Par ses chansons et à travers les réseaux sociaux, Salehi avait soutenu le mouvement de protestation déclenché après la mort en garde à vue de Mahsa Amini, une jeune femme kurde iranienne détenue pour avoir prétendument mal porté le voile.

La justice iranienne avait accusé Salehi d'”incitation à la sédition, à des rassemblements, à un complot, à de la propagande contre le système et à un appel à l’émeute”, selon son avocat.

Plusieurs centaines de personnes, dont des membres des forces de sécurité, sont mortes lors des manifestations d’octobre et novembre 2022. Des milliers d’autres ont été arrêtées.

Neuf personnes ont été exécutées dans le cadre des manifestations, selon des organisations non gouvernementales.

rr (afp/Reuters)

-

NEXT Les experts trouvent une méthode pour empêcher les chats de détruire le canapé – DW – 04/07/2024