Accidents et chutes : la journée de vendredi a continué d’être mouvementée au-delà du gel

Accidents et chutes : la journée de vendredi a continué d’être mouvementée au-delà du gel
Accidents et chutes : la journée de vendredi a continué d’être mouvementée au-delà du gel
-

Après une première matinée qui a laissé plusieurs accidents de la circulation, le reste de la journée a également laissé diverses interventions de fonctionnaires dans des épisodes similaires.

À Yapeyú et 3 de Febrero, une motocycliste de 52 ans a chuté avec son véhicule. La conductrice de la Honda 110 cc a été transportée dans une ambulance de Siempré en raison d’un traumatisme à la cheville gauche.

Par ailleurs, sur l’Avenida Colón et Malvinas, une Jeep Renegade, conduite par un jeune homme de 20 ans, est entrée en collision avec une Peugeot Partner, conduite par un homme de 37 ans accompagné d’une femme de 32 ans. Ce dernier a été assisté et transporté, conscient, avec de multiples traumatismes.

Enfin, à Blandengues au 400, un homme de 43 ans a nécessité des soins après une chute avec sa moto RVM 250cc. Lorsque les fonctionnaires sont arrivés, il était conscient et a déclaré que la chute était survenue « parce qu’il était coincé par un camion qui avait quitté les lieux ».

J’ai reçu les newsletters de La Nueva sans frais

{{message}} {{message}}

Plus de chutes dues à l’accumulation de gel

En raison des basses températures qui ont généré du verglas sur la route en raison de l’accumulation d’eau, pendant la matinée, les fonctionnaires sont intervenus dans différents épisodes auprès des motocyclistes tombés.

En ce sens, ils ont assisté aux événements survenus à Montevideo et Thompson, Esmeralda et Thompson, Brown à 23h00, Necochea et San Lorenzo, Estomba et Uruguay, et Zapiola et Uruguay.

En résumé, la Garde Civile a déclaré avoir reçu 21 appels, tandis que la Toujours a signalé 41 départs avec 20 admissions dans les hôpitaux.

-

PREV La Jornada – Pas d’arrêt au défilé démocrate contre la candidature de Biden
NEXT Le Chili reste en alerte en raison de l’activité du volcan Villarrica. Que se passe-t-il à la frontière avec Neuquén ?