León, où la réalité dépasse la fiction : Armando Ruiz présente Infierno Grande 3

León, où la réalité dépasse la fiction : Armando Ruiz présente Infierno Grande 3
León, où la réalité dépasse la fiction : Armando Ruiz présente Infierno Grande 3
-

Écrit en GUANAJUATO il 21/05/2024 · 11h50

Dernière mise à jour: 21/05/2024 · 15h14

Lion.- Armando Ruiz Trevinojournaliste et écrivain a parlé avec La Silla Rota Guanajuato de son troisième livre «Le grand enfer 3»qui sera présenté le 25 mai à la Foire nationale du livre de León.

REJOIGNEZ NOTRE CHAÎNE WHATSAPP. LE POUVOIR DE L’INFORMATION DANS LA Paume de votre main

L’auteur mentionne qu’il s’agit d’un livre où il parle de ville de León avec un sens différent de ce que l’on lit habituellement, puisqu’il a inclus la fiction pour lui donner son propre style et a créé des personnages fictif qui vous fera explorer la ville au ventre vert d’une manière différente.

Dans son troisième volet du livre “Le grand enfer 3”ouvrira un chemin où histoires des œuvres insolites de León sont présentes avec des personnages qu’il a lui-même inventés pour que le roman glisser entre la ligne du fiction et la réalité.

Il parle également de ce qu’est la société de León, car dans son expérience de journaliste, il a pu rencontrer des personnes qui lui ont apporté un apprentissage, mais surtout qui lui ont raconté des histoires pour pouvoir les raconter de manière à ce que les citoyens se sentent identifié.

SUIVEZ-NOUS SUR LA VITRINE DE CHAISES CASSÉES GUANAJUATO : LE POUVOIR DE L’INFORMATION DANS LA Paume de votre main

Armando a mentionné qu’il ne s’agissait pas de « brûler des familles ou des gens », puisque dans son livre il parle aussi de quelques cas spécifiques, « mais plutôt de parler des situations, et pourquoi nous sommes ce que nous sommes en tant que ville et comment nous nous avons développé.

L’écrivain a également assuré que ses livres ressemblent à Armando Ruíz Treviño, puisqu’il dit parler avec «humeur noire», comme il le fait quotidiennement, même s’il a également déclaré que peut-être certaines personnes n’ont pas aimé ses livres, non pas parce qu’ils sont mal écrits, mais « c’est irrévérencieux » parce qu’ils contiennent beaucoup de sarcasme.

Il a déclaré qu’on lui avait dit que personnages de ses livres sont lui à différents moments de sa vie, il a donc souligné qu’il ne l’avait jamais pris de cette façon mais oui, ils sont lui parce que beaucoup de ses expériences se reflètent dans ses écrits.
Cependant, le véritable protagoniste et surtout le troisième est León, qui remonte à l’époque période permienneil y a 250 millions d’années, là où un continent appelé Pangéec’est-à-dire que son roman commence par l’histoire de la ville avant qu’elle n’existe.

Ensuite, comment sont arrivés les premiers colons, quand les Chichimecas et les Espagnols sont arrivés, et puis avant la fondation de la ville, “quand arrive Don Juan de Jasso, jusqu’à la guerre des Cristero” et à la fin son personnage meurt, cependant, pendant toute la le livre développe les événements.

De plus, il relie ses 2 autres livres, dans lesquels se trouvent des personnages qui ressemblent le plus à ceux de León, bien qu’il en utilise d’autres qui viennent de différentes parties du monde.

Il a ajouté qu’il parlerait également de Luis Long pour donner au lecteur un contexte de ce que c’était pour la ville et comment elle a fini par être une référence pour León.

Il a révélé que son livre a un langage attaché à l’époque sur laquelle est basée son histoire, c’est-à-dire en 1960, en plus de vouloir capturer à quoi ressemblaient les habitants de León à différentes époques, comment la ville se déplaçait en fonction des personnages. qui appartenaient même à des classes sociales différentes.

De même, il dit que dans son histoire, il décrit à quoi ressemblait León lorsque le Évêque C’était l’autorité, car auparavant il n’y avait pas de dépendances qui réguleraient certains domaines de la vie.

Enfin, Armando a déclaré qu’il avait écrit sur les personnes arrivées en 1985 et sur la façon dont certaines entreprises, aujourd’hui des chaînes internationales, ont tenté d’ouvrir leur entreprise à León et ont fait faillite.

Ruiz Treviño invite à assister à la présentation de son troisième livre sur Samedi prochain 25 mai à 19h00 dans la salon du livre qui se déroule dans le León Poliforum.

JFF

-

PREV Livres pour comprendre le monde – 4X14
NEXT Carlos Soria signera à la Foire du livre de Madrid