Cristina García Rodero, Cristina de Middel et Lúa Ribeira font la fête avec une exposition et un livre

Cristina García Rodero, Cristina de Middel et Lúa Ribeira font la fête avec une exposition et un livre
Cristina García Rodero, Cristina de Middel et Lúa Ribeira font la fête avec une exposition et un livre
-

Cristina García Rodero, Cristina de Middel et Lua RibeirIls documentent différentes fêtes de la Communauté valencienne dans « Librets de Festes », une exposition visible à Madrid et un livre qui fait partie de la collection Los dosientos.

“Librets de Festes” est la première exposition commune des trois photographes espagnols qui font partie de l’agence Magnum, et peut être visitée à la Galerie Ponce+Robles à partir du 1er juin. au 12 juillet.

« Librets de Festes » est le résultat d’un projet réalisé dans la Communauté valencienne en 2023 par Cristina García Rodero, Cristina de Middel et Lua Ribeira, qui pour la première fois sont appelées à travailler ensemble, une exposition organisée par Docteur Rafa.

Le projet tente d’aborder les fêtes de printemps de la Communauté valencienne sous différents angles et a eu une première phase à Castellón fin mars 2023. Là, à la Casa de Caragols sous le nom de Magnum Live Lab, les auteurs ont partagé avec le public le processus d’édition de leurs œuvres lors des journées portes ouvertes.

Chacun des photographes a abordé librement son voyage. Cristina García Rodero (1949, Ciudad Real), a travaillé dans différents lieux de la communauté, s’approchant des Enfarinats d’Alicante, des Castellets de Castellón jusqu’aux Fallas de Valence, dans le cadre de son parcours dans la construction de ce grand portrait anthropologique et social. de notre pays qui a commencé au milieu des années soixante-dix.

© Cristina de Middel

Christine de Middel (1975, Alicante), né et élevé dans la région, s’est adressé aux Fallas de Valence, toujours à la recherche d’un récit parallèle à ce que les médias nous montrent officiellement sur cette fête, pour ce faire, il utilise une certaine ironie dans la réalisation d’images et des scènes qui élargissent la vision de cette époque.

Pour sa part, Lua Ribeira (1986, Galice) aborde les fêtes avec la distance et la fraîcheur de ne pas les avoir vécues jusqu’alors et concentre son objectif sur les périphéries, tant physiques que temporelles, à la périphérie des villes, avec leurs vergers bordant les grands immeubles, sont le lieu où apparaissent tôt le matin de nombreux jeunes qui ont vécu la fête à l’intérieur. C’est le portrait d’une génération qui erre entre un monde nouveau et un autre hérité qu’elle est obligée d’assumer.

Como parte esencial del proyecto, las editoriales This Book is True y Los Doscientos, han elaborado una publicaciónespecial que es una caja con tres Llibrets de Festes con cada uno de los trabajos de las autoras y tres porfolios con diez obras originales dentro de cada una de elles. Il s’agit d’une édition spéciale de seulement deux cents exemplaires en vente qui tente de rapprocher l’œuvre de ces auteurs d’une nouvelle collection.

-

NEXT les subventions aux livres sont discriminatoires