« Autorités et politiques publiques en Colombie »

« Autorités et politiques publiques en Colombie »
« Autorités et politiques publiques en Colombie »
-

Publié : 20 novembre 2023

Le professeur de l’Externado et actuel directeur adjoint de la Justice du Département National de Planification – DNP, Diego Alejandro Celis, présente ce travail qui répond à la question : Qu’est-ce qui permet aux autorités publiques de participer ou d’intervenir dans le processus de politique publique en Colombie ?

À propos du livre:

Mon expérience professionnelle m’a permis d’évoluer entre le monde académique, le conseil et la fonction publique. Dans cet apprentissage riche, j’ai découvert plusieurs thématiques : peu de gens comprennent l’État, qui fait quoi, ou qui résout quoi (même ceux qui travaillent dans l’administration tombent dans ces confusions). Dans le monde des politiques publiques, le panorama devient plus complexe, car il existe de nombreuses autorités publiques, différents niveaux de gouvernance et d’innombrables lois qui réglementent les problèmes les plus étendus ou spécifiques.

Face à cette incertitude, je me suis posé la question de recherche : Qu’est-ce qui permet aux autorités publiques de participer ou d’intervenir dans le processus de politique publique en Colombie ? J’ai profité d’une approche interdisciplinaire, entre les deux domaines que j’ai étudiés, connus et appliqués : le droit et la théorie des politiques publiques. Les résultats montrent que c’est le principe de légalité (Constitution politique, lois, actes administratifs, même en considérant la jurisprudence) qui détermine qui et quoi. En d’autres termes, notre pays, aux fortes racines légalistes, a détaillé et précisé quelle autorité publique doit participer et intervenir dans la prise de décision en matière de politique publique.

--

Il s’agit d’un texte novateur car chaque domaine de la connaissance a suivi son propre chemin. La loi détermine et identifie la structure organique de l’État, sans approche de résolution des problèmes et, pour sa part, les politiques publiques ne considèrent pas la norme comme source d’action et d’inaction. Le livre n’entend pas démontrer pourquoi la loi n’est pas respectée, mais plutôt affirmer que toute analyse, sans faire appel aux deux disciplines, est incomplète ou du moins idéaliste.

A propos de l’auteur:

Diego Alejandro Celis est : Avocat et professionnel en relations gouvernementales et internationales de l’Université Externado de Colombie. Master en politiques publiques et administration publique de la London School of Economics and Political Science. Professeur de premier cycle à la Faculté des finances, du gouvernement et des relations internationales, dans des matières telles que la théorie des politiques publiques, le régime administratif et les institutions politiques. Actuellement, il travaille comme directeur adjoint de la justice du Département national de la planification.

Achetez le livre ICI

-

-

PREV entre dépenses et usure économique
NEXT entre dépenses et usure économique