“Ce qui se passe avec les travaux sur la “Ruta Los Libertadores” est embarrassant.”

“Ce qui se passe avec les travaux sur la “Ruta Los Libertadores” est embarrassant.”
“Ce qui se passe avec les travaux sur la “Ruta Los Libertadores” est embarrassant.”
-

“Ce qui se passe avec les travaux de la “Ruta Los Libertadores” est embarrassant, jusqu’à présent on nous présente un progrès presque nul, des chiffres qui, après presque deux ans et demi d’exécution, sont vraiment une honte”, c’est ainsi s’est prononcé le Représentant de Casanareño Archila Suárez, après la Session Ordinaire de la Commission Accidentelle de Surveillance de la Ruta de los Libertadores, réalisée les jours précédents avec le Directeur de ce projet Luis Jaimes Díaz, de l’Institut National des Routes-INVIAS.

Le député libéral a manifesté son désaccord et a lancé un appel urgent : « 0,94 kilomètre de pavage, petits travaux d’atténuation, entretien et marquage routier, est-ce ce qu’ils nous présentent aujourd’hui ? Cela ne signifie pas une amélioration significative dans ce sens et nous n’avons toujours pas de solutions définitives, c’est pourquoi je soutiens également la mise en œuvre d’un contrôle politique pour mettre un terme à cette situation », a assuré Archila.

Lors de la réunion tenue dans les locaux de la Chambre des Représentants, le rapport détaillé sur l’avancement desdits travaux a été publié, qui comprend la route entre les municipalités de Belén et Socha à Boyacá et Sacama, La Cabuya – Paz de Ariporo à Casanare ; un projet qui devrait actuellement avoir un avancement physique prévu de 34,8% et qui a à ce jour un taux d’exécution de 14%, ce qui entraîne un retard des travaux de plus de 20,8%.

Archila a assuré qu’il continuerait à être vigilant, exigeant qu’une audience publique soit tenue dans les plus brefs délais, afin que les communautés des départements concernés puissent manifester et que l’économie des départements de la région d’Orénoque, qui sont ceux qui souffrent du la plupart des conséquences de la négligence institutionnelle ne sont pas davantage lésées.

-

-

PREV Le juge ordonne d’annuler le mandat d’arrêt contre García Cabeza de Vaca
NEXT Ils rapportent l’arrestation d’Alfredo Jalife-Rahme, dénoncé par Tatiana Clouthier pour diffamation