Claudia Sheinbaum revient à la Huasteca de Potosí – El Sol de San Luis

Claudia Sheinbaum revient à la Huasteca de Potosí – El Sol de San Luis
Claudia Sheinbaum revient à la Huasteca de Potosí – El Sol de San Luis
-

Diverses personnalités politiques, dont le maire licencié de Ciudad Valles, attendent toujours l’arrivée de l’ancienne chef du gouvernement de Mexico et aujourd’hui candidate de la coalition « Continuons à écrire l’histoire » à la présidence de la République, Claudia Sheinbaum Pardo.

La place principale de Ciudad Valles est bondée, avec des centaines de partisans attendant d’entendre son message.

Dans le pavillon se trouvent la candidate au Sénat de la République, Ruth González, ainsi que des candidats à d’autres postes élus par le peuple, tandis qu’en dessous prédominent les drapeaux verts et les cerises, des banderoles avec des messages de soutien et des demandes qu’ils espèrent être vues. par Sheinbaum Brown.

Les organisateurs de l’événement demandent de la patience aux participants, car ils assurent que dans quelques minutes encore, le candidat soutenu par MORENA, les Verts et le PT sera là.

Les animateurs crient pour garder le moral parmi les participants à la réunion massive avec Claudia Sheinbaum Pardo à Ciudad Valles, prévue à 19h30 et qui, une heure plus tard, n’a toujours pas commencé.

Bien que la raison du retard n’ait pas été signalée, à plusieurs reprises, les deux animateurs de la scène ont lancé plusieurs fausses alarmes, criant “Elle arrive, Claudia arrive” ou “Elle est là, avec les bruiteurs, avec les bruiteurs”. “Drapeaux”, mais rien, pas même le personnel avancé.

Ils ont demandé de la patience pour attendre d’entendre les propositions du candidat à la Présidence de la République, tandis que le thème musical de la campagne MORENA continue sans cesse sur les enceintes.

L’impatience est telle qu’on rapporte que des personnes ont choisi de se retirer de l’événement ; À ce jour, aucun incident n’a été signalé.

-

PREV À Holguín, nouveau centre de réinsertion sociale
NEXT Les jeunes veulent aussi montrer leur soutien dès le début