Séisme à La Rioja d’une magnitude de 3,3

Séisme à La Rioja d’une magnitude de 3,3
Séisme à La Rioja d’une magnitude de 3,3
-

Un fort séisme de magnitude 3,3 a secoué aujourd’hui la province de La Rioja, selon le rapport de l’Institut national de prévention sismique (Inpres) avec une profondeur de 19 kilomètres.

L’épicentre de ce séisme survenu à 11h04 ce mercredi était situé à 35 kilomètres au nord-est de la capitale provinciale ; 117 km au sud-ouest de San Fernando del Valle de Catamarca ; 52 km au SO de Chumbicha -29.140 (lat) -66.650 (long).

Le tremblement de terre a été fortement ressenti dans la ville de La Rioja, qui Cela a provoqué des moments de tension chez ceux qui l’ont perçu.

Jeudi de la semaine dernière, à Cordoue, un tremblement de terre a été ressenti dans différentes parties de la provinceet le bilan, comme le rapporte la presse locale, était similaire à celui du dernier tremblement de terre survenu à la mi-avril et à celui enregistré ce mercredi à La Rioja.

En tant, Ce lundi soir, un fort tremblement de terre de 4,6 degrés a secoué les provinces de Salta et Tucumán et selon les rapports de l’Inpres, son épicentre est situé à 38 kilomètres à l’ouest de Salta, à 49 kilomètres au nord-est de Cachi et à 89 kilomètres au sud-ouest de Jujuy.

Le tremblement de terre a été enregistré quelques secondes avant 23h10 et a été ressenti avec une grande intensité dans toute la capitale provinciale, dans la vallée de Lerma et à Cachi.

Pendant ce temps, à Tucumán, il a été signalé que la secousse ne se limitait pas seulement à Salta, puisque surtout dans la région de San Miguel de Tucumán, en particulier dans le Barrio Norte et le Barrio Sur, ses habitants ont également commenté sur les réseaux qu’ils se sentaient fortement mouvements telluriques.

Le 5 avril, un autre séisme de magnitude significative a également été détecté dans cette province en avril, avec son épicentre dans la ville de Monteros, à Tucumán.

-

PREV Associer Cuba au terrorisme est immoral, a dénoncé le Grupo de Puebla
NEXT Ils ont capturé alias Mono Pincho, chef présumé des dissidents des FARC dans le Cauca.