Des projets internationaux soutiennent la sécurité alimentaire à Las Tunas

Des projets internationaux soutiennent la sécurité alimentaire à Las Tunas
Des projets internationaux soutiennent la sécurité alimentaire à Las Tunas
-

Las Tunas.- Différents projets de collaboration liés au secteur agricole sont en cours de développement dans la province de Las Tunas et grâce à eux, des tracteurs, des systèmes d’irrigation et d’autres ressources matérielles ont été reçus pour stimuler la production alimentaire.

À l’acquisition de ces précieux intrants s’ajoutent des actions de formation des producteurs privés et étatiques pour les utiliser de la manière la plus appropriée et les transformer en aliments, céréales, fruits, légumes, viandes et autres produits destinés à la population.

Actuellement, quatre de ces programmes sont en vigueur sur le territoire de Las Tunas, qui visent à intégrer de nouvelles méthodes et technologies modernes pour promouvoir la production agricole, animale et forestière et garantir la sécurité alimentaire.

El de mayor alcance -involucra a los municipios de Jobabo, Colombia y Amancio- es Incremento de la resiliencia de hogares y comunidades rurales vulnerables, a través de la rehabilitación de paisajes agroforestales productivos en localidades seleccionadas de la República de Cuba, Ires por sus siglas en anglais.

L’Ires, financé par le Fonds vert pour le climat et représenté par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), vise à améliorer les services écosystémiques issus de la gestion environnementale avec le reboisement, la régénération naturelle et les systèmes sylvopastoraux.

Dans le secteur agricole, le projet Ecovalor donne la priorité à la conservation et à l’amélioration des sols, avec des actions concrètes dans la zone industrielle d’El Yeso, à Puerto Padre, et dans l’unité commerciale de base d’Adolfo Villamar, dans la municipalité de Jesús Menéndez.

Pour sa part, Koika, promue par le Programme Alimentaire Mondial et l’Agriculture Urbaine, Suburbaine et Familiale, à Manatí, consolide l’autogestion de plusieurs unités productives pour soutenir la nutrition des étudiants, des enfants d’âge préscolaire, des femmes enceintes et des personnes âgées.

Complète la relation Soutien à l’agriculture durable à Cuba, PAAS-DOS, financée par l’Union européenne et qui profite au producteur Aldo Rodríguez Prieto et à la mini-industrie Rodres, de la coopérative de crédit et de services Omar Pérez Pérez, de la communauté de San Gregorio. .

Dans cette entité, plus de 23 mille dollars ont été dépensés pour l’installation d’une bouilloire pour la cuisson des fruits et légumes et l’acquisition d’une machine de transformation, tout en mettant en œuvre des systèmes de gestion de la chaîne de valeur agricole avec une approche d’économie circulaire.

Les Associations cubaines de techniciens en production animale et en agriculture et foresterie, l’Université de Las Tunas, l’entreprise Agroint et l’Institut de météorologie réalisent également différents projets de développement grâce à la surveillance par satellite.

Ensemble, ces programmes ont favorisé de nombreuses actions de formation et ont livré au territoire de Las Las Tunas des équipements pour l’irrigation et le soin des cultures, des cages, des limes, des machettes, du fil de fer et d’autres ressources matérielles qui impactent directement l’augmentation de la production agricole.

-

PREV Macri a pris le contrôle du PRO à Buenos Aires et Bullrich va briser le bloc parlementaire en réponse
NEXT Les Tigres éliminent Granma au baseball cubain – Periódico Invasor