Les titans asiatiques du e-commerce qui prennent du poids en Colombie

Les titans asiatiques du e-commerce qui prennent du poids en Colombie
Les titans asiatiques du e-commerce qui prennent du poids en Colombie
-

La bataille dans le commerce électronique mondial est de plus en plus dominé par titans chinoisdes plateformes comme Shein, Alibaba.com, AliExpress et Temuqui ont réussi ces dernières années à révolutionner les achats en ligne, tout en ajoutant plus d’utilisateurs dans le monde.

Et dans le cadre d’une stratégie de soldes, bons de réduction, élimination des intermédiaires, présence active sur les réseaux sociaux et même un large portefeuille de produitsces entreprises ont réussi à défier des concurrents puissants, comme Amazon ou Mercado Libre, dans la région.

La pandémie a sans aucun doute constitué un puissant élan pour la plateforme de mode rapide et de Shein à bas prix évoluera et se positionnera parmi les utilisateurs numériques.

Depuis son lancement en 2012 jusqu’à aujourd’hui, cette entreprise chinoise, dont le siège est à Singapour, a connu une croissance rapide.

(Aussi : Une radiographie de la microentreprise en Colombie).

Selon les données de l’entreprise Statista, Shein est passé de 15,5 millions d’utilisateurs dans le monde en 2020 à environ 89 millions d’utilisateurs fin 2024.ce qui signifie qu’au cours des quatre dernières années, ses utilisateurs ont augmenté de 474 %.

En outre, Statista souligne que les revenus de Shein en 2023 ont atteint 36,5 milliards de dollarsun chiffre qui représente une augmentation de 161 % par rapport à ce qui a été enregistré en 2022, lorsque le chiffre a atteint 14 000 millions de dollars.


Commerce électronique

iStock

Mais même si cette plateforme, qui dispose d’un vaste catalogue de mode, dans lequel vêtements, accessoires, maillots de bain, lingerie, chaussures et même maquillagea acquis une grande popularité grâce à des plateformes telles que TIC Tacla vérité est qu’elle a également fait face à des critiques et à des contrôles stricts en raison de son modèle économique.

Récemment, le Union européenne a annoncé que Shein serait soumis à contrôles stricts du bloc européen pour la protection des consommateurs. Cette plateforme atteint des clients dans plus de 150 pays, dont la Colombie.

(Vous pouvez lire : Comment la messagerie du dernier kilomètre pourrait contribuer à la protection de l’environnement).

Mais Shein n’est pas la seule plateforme de mode numérique à faire son chemin dans le monde et dans la région. En fait, son principal concurrent Tému, gagne de plus en plus en popularité. Cette place de marché chinoise, propriété de PDD Holding, Il dispose d’un catalogue de plus de 100 millions de produitsdans lequel ils se démarquent vêtements, appareils électroniques, produits de beauté, jouets, entre autresa déclaré un bénéfice net de 7,6 milliards d’euros à fin 2023.

Temu a rapporté à la fin de l’année dernière 41 millions de téléchargements et compte des acheteurs dans 14 pays, dont la Colombie, le Chili, le Mexique et bientôt le Brésil.


Commerce électronique

STOCK

Avec un vaste catalogue de produits, comprenant des appareils électroniques, des accessoires, des produits pour la maison et de l’éclairage, AliExpress a réussi à conquérir des millions d’utilisateurs dans le monde. Lancée en 2010, cette boutique virtuelle, qui fait partie du consortium privé chinois Groupe Alibabarapporte 400 millions d’utilisateurs actifs mensuels, en plus de 2,5 millions d’acheteurs en ligne.

(En savoir plus : Ce que les parents dépensent lorsqu’ils célèbrent la Journée des enfants).

Selon l’entreprise, ce marché chinois a permis aux petites entreprises de vendre leurs produits à des clients du monde entier. Mais quand on parle des titans chinois, on ne peut pas laisser de côté Alibaba.com, une plateforme de commerce électronique qui met en relation les entreprises avec des acheteurs du monde entier. Avec des clients dans 190 pays, il compte plus de 47 millions d’utilisateurs actifss.

Le groupe Alibaba a rapporté que le Les revenus totaux au quatrième trimestre 2023 ont atteint 260,35 milliards de yuans (36,6 milliards de dollars)ce qui s’est traduit par une croissance de 5% sur un an.


Entraînement

Dossier privé

Face à la montée en puissance de ces plateformes chinoises en Colombie, Álvaro Umaña, responsable des affaires corporatives de la Chambre colombienne de commerce électronique (Ccce)souligne que tant la gamme de produits que les prix compétitifs ont incité davantage de consommateurs colombiens à se sentir tentés d’acheter en ligne.

La tendance croissante vers les achats en ligne a profité à ces plateformes. A noter qu’ils utilisent des stratégies de marketing digital très robustes et efficaces pour toucher un large public, ce qui leur permet d’avoir une très bonne visibilité auprès des internautes. Cependant, l’un des gros inconvénients réside dans les délais de livraison ainsi que dans la qualité et l’authenticité de certains produits.»Umaña souligne.

(Nous recommandons : les marques de chaussures de sport renforcent leur stratégie numérique).

De même, l’expert précise que la perception des taxes pour ces achats dépendra de la valeur de l’opération, du type de produit, du mode d’expédition, entre autres facteurs.

Il convient de noter qu’avec la réforme fiscale de 2022, il a été établi que pour les achats inférieurs à 200 $ US, il n’y a pas de TVA sur les envois postaux.


Commerce électronique.

iStock

Le modèle économique de ces plateformes

Selon spécialiste et consultant en nouvelles technologies Sebastián Rueda Quesadale modèle économique de ces plateformes se concentre sur deux fronts très importants : le premier est que ces entreprises cherchent à éliminer la chaîne d’intermédiaires, ce qui rend les prix très attractifs, et le deuxième est qu’elles ne s’occupent pas de marques spécifiques, mais d’articles génériques. .

Il faut reconnaître qu’une grande partie de cet essor des achats en ligne est due à la confiance que des plateformes comme Amazon et Mercado Libre ont semée parmi les utilisateurs et, bien sûr, cette barrière qu’elles ont réussi à briser a été exploitée par les femmes asiatiques qui sont gagnent de plus en plus de part dans leurs stratégies».

JOHANA LORDUY
Journaliste de portefeuille

-

PREV Le sénateur de Catamarca rejettera le projet malgré la demande du gouverneur Jalil
NEXT Cordoue répète pour les play-offs lors de sa visite à Ibiza