L’entrée en activité du Tribunal agraire et rural de Tunja et des tribunaux agraires et ruraux est reportée #Tolditos7días

L’entrée en activité du Tribunal agraire et rural de Tunja et des tribunaux agraires et ruraux est reportée #Tolditos7días
L’entrée en activité du Tribunal agraire et rural de Tunja et des tribunaux agraires et ruraux est reportée #Tolditos7días
-

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire a annoncé que l’entrée en activité du Tribunal agraire et rural de Tunja et des tribunaux agraires et ruraux créés par la Corporation aura lieu lorsque la loi aura terminé son processus au Congrès et à la Présidence de la République.

« L’entrée en activité du Tribunal agraire et rural de Tunja et des tribunaux agraires et ruraux, créés par l’Accord PCSJA240-12132 de 2023, aura lieu une fois la sanction présidentielle de la Loi Organique d’Administration de la Justice qui intègre la structure du Juridiction agraire et rurale au pouvoir judiciaire, et la loi qui détermine le fonctionnement, les compétences et la procédure spéciale agraire et rurale », ont-ils déclaré au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire.

La Corporation a créé le District Judiciaire Agraire et Rural de Tunja, composé des circuits agraires et ruraux de Cartagena, Pasto, Popayán, Quibdó et Tunja ; les trois magistratures du Tribunal agraire et rural de Tunja et les cinq tribunaux agraires et ruraux de circuit de Carthagène, Quibdó, Pasto, Popayán et Tunja.

Actuellement, le Gouvernement national présente au Congrès de la République le projet de réforme de la Loi Organique d’Administration de la Justice 157 de 2023, qui détermine l’intégration et la structure de la Juridiction Agraire et Rurale et le Projet de Loi 156 de 2023, qui détermine le fonctionnement et les pouvoirs de la juridiction agraire et rurale, et établit la procédure spéciale agraire et rurale, sans avoir été promulguée sous forme de loi à ce jour.

« Les projets de loi qui réglementent la Juridiction Agraire et Rurale n’ont pas encore terminé leur traitement au Congrès de la République et il ne sera pas possible d’obtenir leur approbation et sanction par le Gouvernement National pour ce 2 mai 2024, c’est pourquoi il est “Il est nécessaire de reporter l’entrée en activité des fonctions judiciaires créées par le Conseil supérieur de la magistrature jusqu’à ce que ces exigences légales et constitutionnelles soient remplies”, a-t-on expliqué au corps judiciaire.


#Colombia

-

PREV Appel à l’étude des causes de la malnutrition chez les enfants de La Guajira
NEXT Le procès Trump évoque des scandales de célébrités alors qu’un témoin obscur prend la parole