4 mai, Journée internationale des pompiers

-

En reconnaissance des soi-disant « Héros en bleu », la Journée internationale des pompiers est célébrée le 4 mai, pour leur travail en faveur de la communauté, mettant leur vie en danger pour éteindre les incendies, secourir les personnes et protéger les espaces.

Le choix du 4 mai est dû au fait que ce jour-là est célébrée en Europe la fête de Saint Florian, patron des pompiers.

Les pompiers sont toujours prêts à aider et à soutenir les personnes à risque. C’est un métier de vocation. C’est pourquoi cette journée rend hommage aux hommes et aux femmes qui garantissent la protection et la sécurité de leurs communautés et de l’environnement.

Comment est née la Journée des Pompiers ?

La Journée internationale des pompiers est née d’une proposition générée à la suite du décès de cinq pompiers, survenu alors qu’ils exerçaient leurs fonctions, lors d’un incendie de forêt survenu à Linton (Victoria, Australie).

Saint Florian, patron des pompiers.

En vertu de cet événement, un vibrant hommage est rendu aux pompiers du monde entier, pour leur contribution incontestable à la communauté dans l’accomplissement de leur devoir, au péril de leur propre vie.

Saint Florian, patron des pompiers

Le choix du 4 mai est dû au fait que ce jour-là est célébrée en Europe la fête de Saint Florian, patron des pompiers. Il fut le premier commandant connu d’une brigade de pompiers de l’Empire romain à perdre la vie dans l’exercice de ses fonctions.

La date de célébration de cette journée varie dans une grande partie du monde, étant parfois cataloguée comme la Journée nationale des pompiers.

Les héros en bleu

Le terme “héros en bleu” fait référence aux pompiers, connus pour leur courage et leur dévouement à protéger et à sauver des vies et des biens lors de situations d’urgence, telles que des incendies, des accidents de voiture, des sauvetages en hauteur, entre autres.

sapeurs pompiersArchive.

La couleur bleue est associée à la profession de pompier en raison de l’uniforme qu’ils portent habituellement, qui est traditionnellement cette couleur dans de nombreuses régions du monde. Cet uniforme, qui comprend la veste et le pantalon, est souvent constitué de matériaux ignifuges pour protéger le pompier dans les situations à haut risque.

Traditionnellement, nous savons que le travail des pompiers consiste à lutter contre les incendies dans les bâtiments, les infrastructures physiques et les zones forestières. Mais leur travail ne se concentre pas uniquement sur cette activité à haut risque.

ca280baa56.jpgVoir égalementIls sauvent une famille coincée dans l’incendie d’une maison dans le quartier de Villa Setúbal

Les activités exercées varient selon leur formation professionnelle. Une formation préalable est requise dans différents domaines de connaissances (gestion des risques, électricité, hydraulique, mécanique, éléments chimiques, notions préhospitalières, entre autres) et un entraînement physique rigoureux :

Certaines des fonctions exercées par ces fonctionnaires de manière éthique et volontaire sont les suivantes :

  • Répondre aux incidents impliquant des matières dangereuses
  • Gestion et contrôle des déversements de produits chimiques et des catastrophes
  • Sauvetage et transfert de personnes
  • Sauvetage des personnes blessées dans des accidents de la route
  • Intervenir dans les opérations de la Protection Civile
  • Enquêter et analyser les causes des accidents et des dommages causés par les incendies
  • Conférences et ateliers pour sensibiliser les communautés aux enjeux de prévention des incendies et de secours

-

PREV Qui est le « Dominicain », l’homme qui a été abattu dans un restaurant de Valledupar ?
NEXT Quels crimes à fort impact ont diminué à San Luis Potosí ?