Salta a proposé à la Nation de terminer les maisons avec les économies réalisées par les adjudicataires

Salta a proposé à la Nation de terminer les maisons avec les économies réalisées par les adjudicataires
Salta a proposé à la Nation de terminer les maisons avec les économies réalisées par les adjudicataires
-

Le ministre provincial de l’Infrastructure, Sergio Camacho, a souligné l’initiative de Salta de terminer les logements grâce à un plan d’économies préalable avec les futurs adjudicataires, dans le but de promouvoir la réalisation de projets de logement dans la province.

Lors d’une interview sur Radio Salta, Camacho a abordé diverses questions liées aux infrastructures locales et aux travaux publics. En ce sens, il a souligné que Salta a proposé un modèle innovant pour achever environ 2.000 logements à un stade avancé d’exécution, à travers un plan qui implique la participation active des futurs propriétaires dans leur financement.

Camacho a déclaré : « Je peux vous dire qu’il y a beaucoup de progrès avec Habitat (de Nación), avec une proposition que Salta a faite qui est très différente de celle du reste du pays, et ils la prennent comme un exemple, où nous proposons d’achever les quelque 2.000 logements (1.136 logements dans la Capitale et 791 à l’intérieur) dont nous disposons, en réalisant un plan d’économies préalable avec les futurs adjudicataires.”

Le ministre Camacho a souligné l’importance de donner la priorité aux travaux publics dans la province, soulignant que Salta a remis au gouvernement national une liste de travaux prioritaires dans des domaines tels que les routes, le logement et l’éducation. Parmi les travaux notables figurent la route 9/34 entre Metán et Yatasto, les tronçons de la route 51 et l’achèvement d’infrastructures clés comme le nouveau pont de Vaqueros et son périphérique.

“En même temps, avec les travaux publics, nous donnons la priorité à un certain nombre de travaux qui sont importants pour la province et nous avons également décidé que, comme ils l’ont déjà exprimé, il y a des décisions en termes de certains types de travaux que la Nation ne fera pas. exécuter et va partir tel quel, neutralisé ou reçu, que nous allons nous en occuper”, a déclaré le responsable provincial.

Ensuite, la Nation a envoyé tout un système de formulaires où ils ont enregistré tous les travaux nationaux qui étaient réalisés dans la province, auxquels ils ont mis un ordre de priorité. “Nous avons renvoyé ces formulaires, c’était jeudi dernier lorsque je me suis rendu à Buenos Aires, et nous sommes revenus en donnant la priorité à certains de ces travaux qui nous tiennent à cœur, ceci dans le domaine des travaux publics, qui comprennent les routes, les travaux immobiliers, les travaux architecturaux, etc. mais nous avons environ trois sources à Buenos Aires, l’une est le ministère des Travaux publics, avec lequel nous travaillons de cette manière, une autre est le ministère de l’Habitat, qui correspond clairement aux plans de logement, et une autre est le ministère de l’Éducation. , où se trouvent toutes les écoles et toutes les extensions qui sont réalisées”, a-t-il déclaré.

Le ministre a souligné la nécessité d’aligner les décisions concernant les travaux éducatifs sur les priorités établies par Salta, en garantissant que le sens des priorités des provinces dans ce domaine soit respecté.

“Salta travaille activement à définir ses priorités en matière d’infrastructures et de logement, en recherchant des stratégies innovantes pour garantir l’avancement de ses projets clés et améliorer la qualité de vie de ses habitants”, a-t-il assuré.

Après l’approbation de la Loi des Bases par la Chambre des Députés, le Ministre de l’Infrastructure de Salta a évoqué certains aspects pertinents. Il a tout d’abord abordé la situation économique de la province, en soulignant le solide équilibre budgétaire atteint au cours des quatre dernières années de l’administration du gouverneur Gustavo Sáenz. Il a souligné qu’au cours de cette période, la province a réussi à réduire sa dette de plus de 177 millions de dollars et que les salaires des fonctionnaires ont été maintenus au-dessus de l’inflation.

Cependant, Camacho a indiqué que depuis décembre de l’année dernière, avec le changement de gouvernement au niveau national, les revenus provinciaux ont été affectés par divers facteurs. Il a énuméré la suspension de la quatrième catégorie d’impôt sur le revenu, la baisse de la consommation et la réduction conséquente de la coparticipation, ainsi que les changements dans le règlement du consensus fiscal qui ont eu un impact négatif sur les finances provinciales.

Le ministre a également mentionné l’élimination des transferts non automatiques par le gouvernement national, ce qui implique l’interruption des fonds destinés aux programmes sociaux et éducatifs, aux travaux publics et à diverses subventions. Il a précisé que cette situation a entraîné une diminution de la collecte provinciale au cours du premier trimestre de l’année, comparativement à la même période de l’année précédente.

Concernant la parité avec les fonctionnaires, Camacho a expliqué que même si la province aspire à continuer à accorder des augmentations de salaire supérieures à l’inflation, cela ne sera possible que si le niveau nécessaire de collecte est maintenu. Il a souligné l’importance du dialogue avec les syndicats et a mentionné les efforts du gouvernement provincial pour garantir le paiement des salaires et primes dans un contexte économique complexe.

“Nous nous réunissons avec les syndicats, nous leur montrons et leur parlons de la réalité que nous avons, en soutenant dans de nombreux cas, comme c’est le cas avec la présentation de la protection qui a été faite par le FONID, l’incitation à l’enseignement que la province a présentée devant les tribunaux. “, a-t-il commenté.

Il a enfin évoqué la situation des services publics, notamment l’augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz. Il a confirmé qu’il n’y aura pas d’augmentation des tarifs d’électricité pendant une certaine période, le temps que la situation soit réexaminée. Concernant le gaz, il a souligné que l’approvisionnement pour l’hiver était garanti, mais s’est dit préoccupé par l’augmentation des tarifs de 300%, qui aura un impact négatif sur les utilisateurs.

-

PREV Un rouge très chaud ! Les déchets de café pourraient produire de l’électricité en Colombie
NEXT Calletti soutient que le RIGI doit être modifié pour protéger les compétences provinciales – Politique