Une fusillade contre McDonald’s fait des blessés à San José

Une fusillade contre McDonald’s fait des blessés à San José
Une fusillade contre McDonald’s fait des blessés à San José
-

La Croix-Rouge a reçu samedi à 12h20 une alerte concernant une fusillade dans un restaurant McDonald’s du Paseo Colón, où elle a soigné un homme dont les blessures ont nécessité son transfert au centre médical.

Marcelo Solano, directeur de la police municipale de San José, a déclaré qu’un sans-abri était entré dans le restaurant, avait volé la nourriture d’un client et s’était barricadé dans les toilettes du restaurant.

Lorsqu’une patrouille de la Police Municipale est passée par là, elle a été alertée par le personnel du restaurant et les clients effrayés. Ils sont intervenus et à ce moment-là, l’homme est sorti des toilettes avec un couteau et a tenté d’attaquer les autorités qui lui ont demandé de se soumettre à l’enquête, ce qu’il a refusé.

McDonald’s sur le Paseo Colón à midi ce samedi. Photo : avec l’aimable autorisation de la police municipale.

Dans une réaction tactique, le policier municipal a tenté de tirer sur le sujet dans le bras, près de la main avec laquelle il tenait le couteau. Cependant, cette partie de la version fournie par Solano reste à corroborer, car il affirme qu’il n’y a pas de blessures qui compromettent la vie du sujet, tandis que la Croix-Rouge affirme qu’il a eu des impacts à l’abdomen et à une jambe.

Une fois la situation contrôlée, la police municipale a prodigué les premiers soins à l’homme pour arrêter l’hémorragie, puis les sauveteurs de la Croix-Rouge sont arrivés pour prendre soin de lui. Le blessé, dont l’identité est inconnue, a été transféré dans un état délicat à l’hôpital San Juan de Dios.

En fin d’après-midi, des agents de l’OIJ étaient toujours sur place, ils ont donc seulement signalé au préalable que l’habitant de la rue s’était barricadé dans l’une des toilettes et qu’il était ensuite sorti avec un couteau en direction d’un des agents de la police municipale, qui a actionné son arme et l’a blessé. lui dans le bras.

La Croix-Rouge a transféré le blessé à l’hôpital San Juan de Dios, situé à moins d’un kilomètre du site. Photo : avec l’aimable autorisation.

Réaction des Arches d’Or

L’entreprise Arcos Dorados a regretté les événements survenus au siège du Paseo Colón, qui font déjà l’objet d’une enquête de la part des autorités.

Dans un communiqué, ils ajoutent que dès que l’urgence s’est produite, l’équipe travaillant sur le site a suivi le protocole de sécurité, exigeant la présence des autorités, qui ont pris en charge la situation.

Le restaurant était fermé et le bien-être des salariés et des clients présents sur les lieux était prioritaire. L’entreprise ajoute qu’elle collabore avec les autorités dans leur enquête et leur transmet toute information concernant l’affaire.

-

PREV Unión Store : 20 % de réduction sur les vêtements pour les membres
NEXT Le « culiadazo » à Cordoue – PCR