Les cas de dengue continuent de diminuer à Entre Ríos – El Heraldo

Les cas de dengue continuent de diminuer à Entre Ríos – El Heraldo
Les cas de dengue continuent de diminuer à Entre Ríos – El Heraldo
-

Il s’agit de la sixième semaine consécutive au cours de laquelle la province d’Entre Ríos présente une diminution du nombre d’infections, après le pic enregistré à la mi-mars.
Les informations mises à jour avec les données correspondant à la semaine épidémiologique 18 (qui s’étend du 28 avril au 4 mai) peuvent être consultées dans le moniteur des cas de dengue, disponible sur le site Internet du ministère de la Santé d’Entre Ríos (https:/ /www.entrerios .gov.ar/msalud/monitorcovid-19/index.html).
Il convient de noter qu’au cours des sept derniers jours, les départements qui ont signalé le plus grand nombre de cas ont été Paraná (272), Concordia (200), Federación (143), Uruguay (129) et Villaguay (105).
De même, sur les 1.031 cas enregistrés dans le système de téléchargement des données au cours de la semaine épidémiologique 18, un total de 499 ont présenté des symptômes au cours de la semaine dernière.
De plus, dans la période du 1er août 2023 au 5 mai 2024, la province enregistre un total cumulé de 18 808 cas signalés.
Enfin, la Direction générale de l’épidémiologie a indiqué qu’au cours de la même période, 957 hospitalisations ont été réalisées (dont 61 la semaine dernière) ; dont 80 ont nécessité une admission dans des unités de soins intensifs (trois de ces cas correspondant à la semaine dernière).

La prévention
Même si l’on s’attend à ce que les infections continuent de diminuer de semaine en semaine, il ne faut pas perdre de vue que la maladie ne se transmet pas de personne à personne mais plutôt par le moustique Aedes aegypti.
C’est pourquoi il est crucial de maintenir des actions préventives, telles que le nettoyage des surfaces et des récipients qui retiennent l’eau, là où se reproduit le moustique transmetteur.
Si nous parvenons à maintenir ces habitudes dans le temps, nous constaterons également un impact bénéfique à long terme.
En effet, les œufs pondus par les femelles d’Aedes aegypti à cette période de l’année peuvent survivre aux basses températures et rester viables jusqu’à l’arrivée du printemps. Ainsi, en nettoyant les contenants et en éliminant tout élément pouvant retenir l’eau, nous contribuerons également à limiter la présence du moustique transmetteur au cours de la prochaine saison.

Symptômes
Il est important de garder à l’esprit les manifestations de la maladie pour savoir pour quels signes s’adresser aux services de santé.
Les symptômes courants comprennent : de la fièvre, des nausées et des vomissements, une rougeur et une inflammation de la peau, ainsi que des douleurs intenses à la tête, derrière les yeux, dans les muscles et les articulations. Mais ils ne sont pas les seuls. La maladie peut également prendre des formes graves et entraîner la mort. Par conséquent, vous devez vous rendre immédiatement dans un établissement de santé si vous présentez l’un des signes avant-coureurs tels qu’une douleur abdominale intense et continue ; des étourdissements ou des évanouissements ; vomissements persistants; intolérance aux liquides et aux aliments; somnolence; agitation ou irritabilité et/ou saignements.

#Argentina

-

PREV la ville cachée d’Entre Ríos pour pêcher sur ses belles plages
NEXT Boucher incontrôlé : il a menacé son patron, a commencé à se frapper, a tenté de se couper et s’est cogné la tête contre les affiches – ADNSUR