Université nationale de San Juan

Université nationale de San Juan
Université nationale de San Juan
-

L’Institut de Littérature « Ricardo Güiraldes » de la Faculté de Philosophie, Sciences Humaines et Arts (FFHA) appartenant à l’Université Nationale de San Juan (UNSJ), informe que la deuxième réunion du Cycle Résonances : Corps et voix en actionoù aura lieu la Conversation »L’altérité des corps et des voix : construction du monstrueux dans le discours littéraire. L’activité aura lieu le vendredi 10 mai, de 16h30 à 20h00, sur la Plaza Seca Juana Manso – Site de Mémoire située dans la Maison des Humanités. 317, rue Mitre (Ouest).

La conversation sera en charge du projet dirigé par Mg. Cecilia Rodas et co-réalisé par Mg. Célina Perriot avec les membres de l’équipe de recherche.

Concernant cette recherche qui mènera la conversation, sa directrice Cecilia Rodas a expliqué que cette équipe de chercheurs travaille avec le discours littéraire depuis sa formation et depuis 2008 et « défiée par la réalité », elle a décidé de commencer à travailler avec le discours de la violence. « Dans cette ligne de recherche – a précisé Rodas – nous avons commencé à travailler avec « Pouvoir et violence », puis « L’autre comme ennemi » et dans le projet actuel « La construction de l’autre comme monstre ». Parce que nous voyons que dans le monde qui nous entoure, il y a beaucoup de violence de toutes sortes, et ces derniers temps, il y a une violence très déchaînée, injustifiée et hyperbolisée. »

« De plus, nous voyons – poursuit le chercheur – comment le concept d’altérité transforme l’autre en ennemi. L’autre qui n’est pas nécessairement un ennemi, mais qui se construit comme tel, car la société en a besoin pour renforcer son identité et affronter son système de valeurs. Fondamentalement, il repose sur ceux dont le pouvoir doit être différent et ennemi.»

Ce vendredi, les bases théoriques et factuelles de la recherche seront expliquées puis différents textes littéraires serviront de déclencheurs pour discuter du sujet avec les étudiants et le grand public.

Pour sa part, le Cycle Résonances : Corps et Voix en Action consiste en cinq (5) rencontres annuelles de lectures de textes, de conversations et de performances, organisées par l’Institut de Littérature « Ricardo Güiraldes » (UNSJ-FFHA) dirigé par le Dr Gabriela Simon. .

Cette série de rencontres surgit dans le cadre de la récupération de l’espace de travail par l’Institut de Littérature « Ricardo Güiraldes » ainsi que de l’inauguration de la Plaza Seca avec laquelle il jouxte.

Concernant l’activité, le Dr Gabriela Simón a exprimé : « Nous considérons qu’il est nécessaire et important non seulement d’habiter cet espace, symbolique d’ailleurs, mais aussi d’inviter toute la communauté étudiante, enseignants, chercheurs, créateurs, à l’habiter. , les diplômés et le grand public avec des activités qui socialisent notre travail de recherche et de création. De cette manière, nous proposons de rendre visible l’importance de l’Université publique dans le contexte national actuel. Face aux discours de discrédit envers les universités publiques et libres, nous considérons qu’il est important de montrer notre travail, de le partager et de le valoriser.

« La pluralité des recherches que comportent les projets de recherche de l’Institut est si grande », a poursuivi Simón, « que nous avons libéré le format afin que, à travers la performance, les lectures littéraires conversationnelles, tout ce que fait l’Institut puisse être mis en scène, créer et enquêter.”

Par conséquent, d’après ce qui a été exprimé, le directeur a précisé que les objectifs du cycle Résonances sont : « socialiser le travail réalisé par les projets de recherche et de création basés à l’Institut de littérature Ricardo Güiraldes. Rendre visible l’importance de la recherche en littérature, en théâtre et en critique littéraire au sein de l’Université Publique. Habitez collectivement l’espace récemment inauguré à la FFHA : Plaza Seca Juana Manso – Site de Mémoire de la Maison des Humanités.

L’activité s’adresse aux étudiants, aux enseignants, aux chercheurs, aux créateurs, aux boursiers, aux doctorants, aux diplômés en arts, en sciences humaines et sociales et au grand public.

Les cinq réunions du cycle se déroulent selon le calendrier suivant :

Rencontre 1. Vendredi 26 avril de 18h00 à 20h00 en charge du projet dirigé par Mg. Guadalupe Suárez Jofré. Il s’agissait d’une présentation performatique intitulée « Laboratoire des singularités », cette rencontre a été coordonnée par Guadalupe, Melina Echevarría et Facundo Cersósimo.

Rencontre 2. Vendredi 10 mai de 16h30 à 20h, en charge du projet dirigé par Mg. Cecilia Rodas et co-réalisé par Mg. Célina Perriot qui a organisé avec les membres de l’équipe la Conversation L’altérité dans les corps et les voix : construction du monstrueux dans le discours littéraire”

Les 3 réunions restantes auront lieu au deuxième semestre car elles se dérouleront toujours en extérieur.

Rencontre 3. Vendredi 4 octobre de 18h00 à 20h00, en charge du projet dirigé par Mg. Carolina Pinardi et co-dirigé par le professeur Liliana Scalia.

Rencontre 4. Vendredi 25 octobre de 18h00 à 20h00, en charge du projet dirigé par le Dr Gabriela Simón et co-dirigé par Lic.

Rencontre 5. Vendredi 22 novembre de 18h00 à 20h00, en charge du projet dirigé par le Dr Federico Cabrera et co-dirigé par le Dr Mariana Guerra.

L’activité est gratuite pour ceux qui y participent. L’inscription se fait toujours 15 minutes avant chaque réunion.

-

PREV TNE 2024 : il ne reste que quelques jours pour renouveler le pass scolaire (et ainsi vous pourrez faire la démarche au Chili)
NEXT Isuzu UTE A-League Aperçu du match | Loin à Wellington