59 programmes et 447 objectifs composent le Plan Départemental de Développement

59 programmes et 447 objectifs composent le Plan Départemental de Développement
59 programmes et 447 objectifs composent le Plan Départemental de Développement
-

C’est ce qu’a annoncé dans Marandua Noticias la secrétaire au Plan départemental, l’ingénieur Kelly Castañeda, qui, la veille, a présenté devant les députés de l’assemblée de Guaviare un rapport sur le diagnostic initial du Plan départemental de développement 2024-2027.

Il a ajouté qu’il existe 59 programmes et 447 objectifs envisagés dans 4 lignes stratégiques, qui constituent les principales composantes de ce Plan.

Ce seraient les principales lignes transversales : Axe stratégique 1 : Guaviare avance en matière de productivité et de développement économique ; Axe stratégique 2 : Guaviare avance vers l’égalité et l’équité ; Ligne stratégique 3 : Guaviare avance vers un développement compétitif et Ligne stratégique 4 : Guaviare avance vers une gouvernance participative. Les 447 objectifs projetés dans le Plan s’appuient sur ces quatre axes.

De leur côté, les députés de la première commission et les intervenants du projet d’Ordonnance 661 Plan de Développement 2024 – 2027 Avancement Guaviare, ont commencé la révision du Plan et ont convoqué les secrétaires du bureau pour qu’ils fassent connaître à la Douma les demandes et les préoccupations de la communauté dans chaque secteur.

En ce sens, le député Carlos Iván Flórez a indiqué qu’avec lui les députés Maidey Acevedo et Janeth Cárdenas, qui l’accompagnent au sein de la commission, ont été désignés comme porte-parole de ce projet.

Il a annoncé que pour la semaine prochaine, mardi, les entités composées du Secrétariat juridique du Gouvernement seraient invitées ; La Commission départementale d’aide aux victimes accueillera le mercredi 15, le service de médiation régional et la cellule sectionnelle d’aide aux victimes.

Enfin, le député Iván Flórez a déclaré qu’il était en train de rallier et d’approuver les politiques publiques et de commencer la révision ligne par ligne, objectif par objectif. Le député a souligné qu’il s’inquiète du fait que sur le milliard de pesos que coûte le plan, 60% seront dus à la gestion, même s’il espère que l’équipe du gouverneur dispose de capacités de gestion.

#Colombia

-

PREV La maison la plus célèbre du pays a un nouveau responsable hebdomadaire et il y a eu des visites inattendues
NEXT Santé des enseignants : Supersalud impose des mesures de précaution à Fiduprevisora ​​​​et Fomag