MinAgricultura annonce la livraison de 3 400 hectares de terres à Magdalena

MinAgricultura annonce la livraison de 3 400 hectares de terres à Magdalena
MinAgricultura annonce la livraison de 3 400 hectares de terres à Magdalena
-

Récemment, la ministre de l’Agriculture et du Développement rural du gouvernement de Gustavo Petro, Jhenifer Mojica Flórez, a annoncé que l’achat de terres, la restitution de terres aux victimes du conflit armé et la reconnaissance des territoires ancestraux des peuples indigènes de la Sierra Nevada de Sainte Marta sont les trois principales lignes d’exécution de la réforme dans ce département.

« Il y a 25 000 hectares de terres gérées à Magdalena par l’intermédiaire de l’Agence nationale foncière. Sur ce chiffre, 3 400 ont déjà été achetés. Hier, nous avons reçu l’instruction du président de la République, Gustavo Petro, d’accélérer l’achat et la livraison des terrains dans la région, et c’est ce que nous allons faire », a assuré le ministre Mojica.

En outre, un comité de réforme agraire sera créé pour recevoir et traiter les demandes concernant la possession et l’occupation des terres.

Dans le département de Magdalena, le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural a activé le Fonds de Réparation pour les Victimes, pour répondre de manière globale aux difficultés vécues par des milliers de familles déplacées de leurs terres et garantir leur sécurité alimentaire. De plus, un calendrier et un plan de conformité pour la réparation seront établis.

Enfin, en ce qui concerne la reconnaissance des territoires ancestraux des peuples indigènes de la Sierra Nevada de Santa Marta, le ministre Mojica a expliqué que l’année dernière, une table de dialogue avait été instituée avec le peuple Arhuaco pour prioriser les processus de constitution des réserves, préserver vos connaissances. « Entre autres questions, nous voulons protéger l’eau qui provient de la Sierra Nevada et, pour ce faire, nous devons respecter les processus de gouvernance des peuples autochtones qui l’habitent. Nous voulons que les habitants de Magdalena profitent du paradis dans lequel ils vivent.

Le ministre a également évoqué le problème historique vécu à La Mojana, et a assuré que les communautés doivent s’adapter au climat et aux différents phénomènes vécus dans cette zone. De cette manière, le secteur agricole cherche à promouvoir l’adaptation des exploitations agricoles afin qu’elles répondent au calendrier agroécologique.

identifiant: 53

-

PREV Le Gouvernement consolide la stratégie au Sénat et cherche à obtenir six voix pour approuver la Loi des Bases
NEXT Rolando Figueroa, centralité, friction et sentiment de survie